Au terme de 20 années de construction et de développement de zones industrielles (ZI), de zones franches (ZF) et de zones économiques (ZE) au Vietnam, celles-ci ont contribué à 32% de la valeur de la production industrielle et à 25% du chiffre d'affaires à l'exportation du pays, et créé 1,6 million d'emplois.

C'est ce qu'a souligné le vice-Premier ministre Hoang Trung Hai lors d'une conférence-bilan sur les 20 ans de construction et de développement de ces zones qui a eu lieu vendredi à Hanoi.

Cependant, leur développement lors de ces derniers temps est modeste et ne correspond pas aux potentiels en terrains et, par ailleurs, ne réponde pas aux objectifs fixés.

C'est pourquoi les futures orientations de développement des ZI, ZE et ZF privilégient l'investissement dans les infrastructures, la formation de personnel et l'amélioration de leur statut juridique.

Ces points ont été définis en vue d'attirer 3 milliards de dollars de plus dans les infrastructures de ces zones, de porter le taux d'occupation de ces zones à environ 70% et leur participation à la valeur de la production industrielle nationale à près de 50% d'ici 2015, mais aussi pour remédier pour l'essentiel à la pénurie de logements et d'infrastructures sociales pour les gens qui y travaillent, ainsi que pour perfectionner leurs ouvrages d'ici 2020.

Selon le vice-Premier ministre Hoang Trung Hai, il faut créer un Comité national de pilotage qui se réunira semestriellement avec pour mission de régler les difficultés constatées dans ces zones, plus particulièrement en ce qui concerne la réalisation des grands projets d'investissement.

Le ministère du Plan et de l'Investissement va définir des mesures précises pour élaborer un modèle de gestion et de direction impliquant une étroite coopération entre les ministères, secteurs et localités en vue de s'assurer d'un réseau d'infrastructures complet entre ces zones et les régions économiques de pointe du pays, a-t-il indiqué.

Il a également demandé d'accélérer la réforme des formalités administratives au niveau central comme local afin d'attirer davantage l'investissement, en soulignant que les types de formation de main-d'oeuvre de qualité mis en oeuvre à Ho Chi Minh-Ville ainsi que dans les provinces de Binh Duong (Sud) et Bac Ninh (Nord) devront être généralisés dans tout le pays afin de répondre aux besoins d'embauche dans ces zones.

Le ministre du Plan et de l'Investissement Bui Quang Vinh a indiqué que son ministère examinera et réévaluera l'aménagement des ZI, ZE et ZF pour fixer les mesures opportunes à prendre qui seront soumises pour approbation au Premier ministre.

Ce ministère étudiera et élaborera une catégorie de ZI intersectorielle qui sera réservée aux grands partenaires du Vietnam en matière d'investissement afin d'améliorer la valeur économique des ZI. - AVI