Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc (droite) et le conseiller d'Etat chinois et ministre de la Sécurité publique Guo Shengkun. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a reçu lundi matin 26 septembre à Hanoi le conseiller d'Etat chinois et ministre de la Sécurité publique Guo Shengkun, en visite de travail au Vietnam, et souhaité une coopération plus efficace entre les deux ministères de la Sécurité publique.

Le chef du gouvernement vietnamien a demandé aux deux parties de multiplier les rencontres périodiques de tous les échelons tant au niveau central que local, notamment entre les localités frontalières, et de bien collaborer dans le règlement des affaires le long de la frontière commune.

Il est indispensable de renforcer le partage d'expériences et d'informations dans la lutte contre la criminalité, notamment la cybercriminalité, d'effectuer une lutte conjointe contre  la criminalité liée à la drogue et la traite humaine ainsi que d'élargir la coopération dans l'amélioration de la qualification professionnelle des cadres chargés d'appliquer la loi.

Nguyen Xuan Phuc a demandé d​e resserrer la coopération dans l'économie, le commerce, l'investissement, avant d'affirmer que le Vietnam créait toujours des conditions optimales aux investisseurs chinois. Le Vietnam souhaite que ceux-ci investissent au Vietnam dans le secteur des hautes technologies respectueuses de l'environnement.

Les deux parties doivent régler les questions en mer dans la compréhension et le respect mutuels, dans le respect de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale, ce pour parvenir à l'adoption du Code de conduite en Mer Orientale.

Le ministre chinois Guo Shengkun a​ souligné  que la Chine et le Vietnam avaient début​é en 2008 la conférence de coopération dans la lutte contre la criminalité, contribuant à la garantie de la sécurité et de la stabilité sur la frontière commune et au développement économique de chaque pays.

Il a souhaité une coopération continue dans l'application de la loi et la garantie de la sécurité ainsi qu​'une coopération économique et commerciale, au bénéfice des deux peuples.

Il a également souhaité ​une accélération du développement des infrastructures dans les régions frontalières, précisant que la Chine encourageait et soutenait l'investissement vietnamien sur son territoire.

Le ministre chinois salue les règles ​ appliquées par le Vietnam pour protéger l'environnement et proteste contre l'application par des entreprises chinoises de technologies arriérées dans la mise en oeuvre de leurs projets au Vietnam.

Enfin, il a proposé de renforcer les échanges entre les deux peuples, avec notamment l'organisation du 3e Festival des jeunes, d'ouvrir de nouvelles lignes aériennes et d'intensifier la coopération en mer. -VNA