Des délégués à la rencontre de témoins historiques lors de la défense de la frontière Sud-Ouest. Photo: VNA

Phnom Penh (VNA) - Une rencontre de témoins historiques lors de la défense de la frontière Sud-Ouest a été organisée le 4 janvier à Hanoï par le Département général des politiques de l’Armée populaire du Vietnam  et le ministère vietnamien de la Défense.

La rencontre a vu la présence, entre autres, du général de corps d’armée Phan Van Giang, chef d’état-major de l’Armée populaire du Vietnam, du général de corps d’armée Nguyen Trong Nghia, vice-ministre vietnamien de la Défense, vice-président du Département général des politiques de l’Armée populaire du Vietnam.

Les participants ont partagé des histoires sur la défense de la frontière Sud-Ouest et estimé la signification historique de la victoire dans la lutte contre le génocide et la valeur de la paix et de l’indépendance. Ils ont rappelé les sentiments accordés par les Cambodgiens aux experts et soldats volontaires vietnamiens et estimé l’efficacité de la sensibilisation auprès des jeunes sur les relations traditionnelles bilatérales.

A cette occasion, le colonel Nguyen Van Hong, ancien commandant de la division 309 du front 479 des soldats volontaires vietnamiens, a présenté quatre livres sur le champ de bataille au Cambodge, dont un livre portant sur la lutte des soldats volontaires vietnamiens pour sortir les Cambodgien du génocide. Un film a été produit en s’inspirant de ce livre.

Répondant à l’appel du Front uni national pour le salut du Kampuchéa, le 6 janvier 1979, les soldats volontaires vietnamiens, en coopération avec les forces armées de ce front, ont commencé des attaques  contre le régime de Pol Pot à Phnom Penh. Le 7 janvier 1979, Phnom Penh a été libérée, marquant la fin de ce régime sanglant. Le 7 janvier 1979 est entré dans l’histoire du Cambodge comme un jalon éblouissant. C’était la frontière entre la vie et la mort, non seulement de nombreux individus  mais aussi d’une nation entière.

Avec l’esprit de solidarité, les efforts incessants et aussi le sacrifice de leur vie, les soldats volontaires vietnamiens, de concert avec le peuple et les forces armées du Cambodge, ont renversé le régime de Pol Pot pour regagner la souveraineté et l’intégrité territoriale du Vietnam, et aider les Cambodgiens à sortir du génocide et à retrouver la paix. -VNA