Photo: tapchitaichinh

Hanoi (VNA) - Actuellement, au Vietnam, les ventes au détail et en gros représentent 14% du PIB national. Le commerce de détail est également l'un des six premiers secteurs en termes d'investissements étrangers.

Le 12 décembre à Hanoi, l’Association des détaillants vietnamiens a organisé le Forum de la vente au détail du Vietnam 2017, placé sous le  thème "Dix ans de développement du marché de la vente au détail et défis pour l’avenir".

Dans son discours, Hoang Anh Tuan, directeur adjoint du Département du marché intérieur au ministère de l'Industrie et du Commerce, a déclaré que cette année, le Vietnam figure parmi les 30 marchés de détail les plus dynamiques au monde.

Une série de détaillants bien connus du Japon, de France et de Thaïlande,… ​sont venus au Vietnam, rendant ce marché encore plus compétitif. C'est le moment pour les détaillants d'accroître leur compétitivité et d'adopter la bonne stratégie d'investissement.

Dix ans après l'adhésion du Vietnam à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), le marché de la vente au détail au Vietnam a prospéré et constitue l'un des marchés les plus intéressants pour les investisseurs. Les fusions-acquisitions (M & A - Mergers & Acquisition en anglais) ont explosé ces dernières années. On peut citer celles de Metro avec 19 centres commerciaux et propriétés connexes, d'une valeur de 655 millions d'euros, et de Big C Vietnam, avec 32 supermarchés d'une valeur de 1,14 milliard de dollars.

Le commerce de détail au Vietnam pesait 88 milliards de dollars en 2010 et 158 milliards de dollars en 2016.

Malgré les nombreuses opportunités de développement, l'avènement de l'industrie 4.0 associée aux changements dans les tendances de consommation posera certainement de nombreux défis aux détaillants vietnamiens. -CPV/VNA