Hanoi (VNA) – L’exposition sur le thème "Dynamique des territoires des đông nát (chiffonniers) à Hanoi" se tient du 3 au 30 novembre au Centre de conservation du patrimoine Thang Long - Hanoi.
Lê Quân, recteur de l’Université d’architecture de Hanoi, s’exprime lors de l’ouverture de l’exposition "Dynamique des territoires des đông nát à Hanoi". Photo : CVN

Le projet JEAI Recycurbs Viet regroupe des chercheurs, enseignants-chercheurs et étudiants de l’Institut de recherche pour le développement (IRD), de l’Université d’architecture de Hanoi et de Paris Région Expertise (PRX).

Il étudie le processus de transformation urbaine à travers le thème de la collecte et du recyclage des déchets à Hanoi.

Depuis sa création début 2017, il a apporté une contribution significative en termes de scientifiques, de coopération internationale, et ceci grâce à des co-financements de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), de l’ambassade de France au Vietnam et de PRX.

Dans le cadre de ce projet, une exposition sur le thème "Dynamique des territoires des đông nát à Hanoi" se tient au Centre de conservation du patrimoine Thang Long - Hanoi, lieu d’une grande importance patrimoniale où des manifestations culturelles nationales et internationales sont organisées.

Stimuler la protection de l’environnement

L’exposition aidera à renforcer l’intérêt du public pour les questions environnementales.

"L’exposition a pour but de donner au public une nouvelle perspective positive et artistique des activités de recyclage à Hanoi et de présenter les valeurs cachées de cette activité informelle. Elle comprend une maquette représentant la cartographie des 800 dépôts de déchets localisés dans la capitale, recensés par l’équipe de recherche. Cette carte démontre la densité de ces points de commercialisation des déchets recyclables collectés à Hanoi et l’origine de leurs propriétaires: Nam Dinh, Hanoi et autres localités", a fait savoir Lê Quân, recteur de l’Université d’architecture de Hanoi.
Des portraits de propriétaires de dépôts de déchets. Photo : CVN

Il a informé que l’exposition comprenait également une collection de photographies des activités de collecte et de recyclage, des portraits de collecteurs et recycleurs réalisés par des étudiants de l’Université d’architecture de Hanoi, et des photos à 360 degrés des villages de recyclage de Triêu Khuc, Tân Triêu et Minh Khai (Hanoi), de Hung Yên (Nord), effectués par l’agence Nôi Pictures.

"Les Français visitent l’exposition Dynamique des territoires des đông nát à Hanoi avec une certaine nostalgie. En effet, ce métier des femmes qui trient les déchets à Hanoi existait dans les rues de Paris il y a un siècle. Il y disparu en France", a dit Étienne Rolland-Piègue, conseiller attaché au Service coopération et culturel de l’ambassade de France au Vietnam et directeur de l’Institut français du Vietnam. – CVN/VNA