Une diplomate polonaise déclare sa flamme au Vietnam à sa première vue

« C’est la première fois que j’arrive au Vietnam. Hier soir, dès mon arrivée à Hanoi, j’ai dit à mes collègues qu’en seulement cinq minutes je suis tombée amoureuse de ce pays. La ville de Hanoi est magnifique. J’ai aussi appelé mes enfants pour leur recommander de visiter ce pays parce qu’ils l’aimeraient », a dit la sous-secrétaire d'État du ministère polonais des Affaires étrangères Anna Krystyna Radwan-Röhrenschef à des journalistes vietnamiens

Anna Krystyna Radwan-Röhrenschef, secrétaire d'État adjointe du ministère polonais des Affaires étrangères. Photo : baoquocte.vn
Anna Krystyna Radwan-Röhrenschef, secrétaire d'État adjointe du ministère polonais des Affaires étrangères. Photo : baoquocte.vn

Hanoi (VNA) – A l’occasion de sa visite de travail au Vietnam les 29 et 30 mai, Anna Krystyna Radwan-Röhrenschef, sous-secrétaire d'État du ministère polonais des Affaires étrangères, a accordé une interview à la presse vietnamienne dans laquelle elle a fait part du potentiel de coopération entre les deux pays, notamment dans le domaine des affaires étrangères, de la digitalisation, de l’investissement et de l’éducation.

« C’est la première fois que j’arrive au Vietnam. Hier soir, dès mon arrivée à Hanoi, j’ai dit à mes collègues qu’en seulement cinq minutes je suis tombée amoureuse de ce pays. La ville de Hanoï est magnifique. J’ai aussi appelé mes enfants pour leur recommander de visiter ce pays parce qu’ils l’aimeraient », a-t-elle dit en commençant sa conversation avec des journalistes vietnamiens

Venue pour la première fois au Vietnam, elle a été impressionnée et a adoré le Vietnam dès les cinq premières minutes de son arrivée. Elle était extrêmement reconnaissante de l’hospitalité et de la gentillesse des Vietnamiens.

La diplomate polonaise souhaite amener bientôt les membres de sa famille dans ce pays en forme de S, pas nécessairement à des fines professionnelles mais simplement pour profiter de nouvelles expériences.

En ce qui concerne les relations bilatérales entre le Vietnam et la Pologne, la sous-secrétaire d’État du ministère polonais des Affaires étrangères a déclaré que les deux pays avaient une longue et bonne histoire de coopération dans de nombreux domaines de coopération mutuelle. Elle estime qu’à l’avenir, les deux pays entretiendront des liens beaucoup plus étroits.

Avec jusqu’à 35.000 personnes, la communauté vietnamienne en Pologne constitue une passerelle importante entre les deux pays. « Je tiens à souligner que les Vietnamiens qui viennent en Pologne reçoivent beaucoup de soutien. Nous saluons l’esprit de travail acharné du peuple vietnamien. Les Vietnamiens sont très respectés en Pologne grâce à leur diligence, leur culture et leur ouverture à la Pologne », a déclaré la secrétaire d’État adjointe.

La diplomate polonaise a ajouté qu’il y a un mois, la Pologne avait organisé des élections locales et élu pour la première fois une femme vietnamienne au gouvernement local de Varsovie. Cela prouve que les Vietnamiens jouissent d’une grande confiance de la part de la population et des autorités locales.

La Pologne est prête à partager ses expériences de développement avec le Vietnam

Lors de cette visite au Vietnam, Anna Krystyna Radwan-Röhrenschef souhaite promouvoir davantage la coopération économique, l’éducation, la culture et les échanges humains entre les deux pays.

Selon elle, il existe de nombreux domaines et aspects dans lesquels les deux pays peuvent coopérer. « La Pologne possède une vaste expérience dans la transformation de l’économie et nous pouvons partager cette expérience avec le Vietnam. Par exemple, le numérique est un domaine dont nous sommes très fiers et souhaitons partager avec vous nos innovations et inventions ».

Evidemment, les deux pays peuvent coopérer dans de nombreux domaines comme le numérique, les marchés... Mais un domaine sur lequel elle souhaite mettre l’accent est la coopération culturelle. Les Vietnamiens aiment la musique polonaise, Chopin et les concerts de piano. Elle espère donc que davantage de Vietnamiens viendront en Pologne, non seulement pour signer des accords de coopération économique, mais aussi pour profiter de la beauté culturelle de la Pologne.

« Ce dont je peux être sûre, c’est que les Polonais sont très intéressés par le Vietnam, veulent s’y rendre pour en apprendre davantage sur les gens, profiter de la beauté naturelle majestueuse, passer de merveilleuses vacances et découvrir la culture locale », a-t-elle déclaré.

Actuellement, la Pologne a une stratégie pour devenir un pays leader de l’Union européenne (UE) dans le domaine de la numérisation. La Pologne souhaite également transmettre cette détermination au Vietnam. Anna Krystyna Radwan-Röhrenschef a déclaré que le Vietnam était très ouvert à la question de la numérisation. La Pologne, avec ses services professionnels de numérisation, est prête à soutenir le Vietnam dans ce domaine important. Récemment, la Pologne a fait un grand pas en avant en matière de numérisation par rapport aux autres pays européens.

Elle espère également que cette visite au Vietnam pourra l’aider à mieux connaître les besoins d’investissement des entreprises vietnamiennes ainsi que les opportunités de coopération éducative. La Pologne offre des subventions pour l’éducation vietnamienne et cet effort sera encore encouragé dans un avenir proche grâce à un soutien accru aux étudiants vietnamiens en Pologne.

« La Pologne est considérée comme l’une des économies les plus prospères au monde, le seul pays de l’UE qui n’a pas connu une seule année de récession depuis 1992. La Pologne est prête à partager ses expériences de développement avec le Vietnam ». En outre, parce qu’elle est membre de l’UE, la Pologne souhaite également promouvoir davantage la coopération entre le Vietnam et l’UE dans les temps à venir, a-t-elle affirmé. – NDEL/VNA

source

Voir plus