Hanoï (VNA) - Le styliste Viêt Hùng a lancé le projet "Hoa thô câm" (Fleur de brocatelle) afin de populariser ce tissu traditionnel vietnamien dans le pays et au-delà des frontières.

Une création du styliste Viêt Hùng. Photo : BM/CVN

Le projet "Hoa thô câm" du styliste Viêt Hùng a pour but de révéler sur la scène internationale la beauté de la brocatelle vietnamienne ainsi que des costumes fabriqués à partir de ce tissu à relief.

Viêt Hùng a été attiré par la brocatelle il y a 20 ans lorsqu’il a commencé à travailler dans l’industrie de la mode. "La brocatelle est un trait culturel caractéristique et un matériau traditionnel des ethnies minoritaires telles que  Tày, Muong vivant dans la région montagneuse du Nord-Ouest et Vân Kiêu, Pa Cô au Centre ou d’autres ethnies minoritaires du Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre). Chaque ethnie fabrique des brocatelles différentes, mais elles reflètent toutes la vie quotidienne et la culture des habitants locaux. Après 20 ans de recherche, je souhaite présenter au monde la brocatelle vietnamienne", a-t-il confié.

Faire découvrir la brocatelle au monde entier

Beaucoup de mannequins, actrices, chanteuses participent bénévolement au projet "Hoa thô câm" comme H’Ang Niê, mannequin native des hauts plateaux du Centre et passionnée par la brocatelle. "La brocatelle n’est plus une étoffe appréciée, même parmi les ethnies minoritaires, dans lesquelles nombre de personnes portent essentiellement les costumes en brocatelle lors des grandes fêtes traditionnelles", a-t-elle remarqué.

"C’est formidable que la mode de la brocatelle redevienne populaire. Pour moi, il est important de préserver ce trait culturel caractéristique du Tây Nguyên", a-t-elle ajouté.

Le projet "Hoa thô câm" a inauguré son premier évènement de mode, le 31 mars dernier, rue Bùi Viên, dans le 1er arrondissement à Hô Chi Minh-Ville. Lors de chaque évènement, organisé mensuellement, Viêt Hùng présentera au public 50 ao dài (tuniques traditionnelles des femmes vietnamiennes) de brocatelle. Il prévoit également de réaliser un  programme de mode pour les chaînes de télévision regroupant plus de 1.000 costumes. Le premier épisode dévoilera les costumes des ethnies minoritaires des hauts plateaux du Centre.

Le styliste a précisé qu’il avait investi son propre argent afin de promouvoir la brocatelle vietnamienne, un projet estimé à cinq milliards de dôngs. "J’éprouve une grande passion pour la brocatelle vietnamienne et désire la faire découvrir au monde  entier", a-t-il affirmé. M. Hùng ambitionne de développer son projet en faisant appel à l’aide de collaborateurs extérieurs désireux de se joindre à lui; et, ainsi, créer des programmes caritatifs au profit des personnes défavorisées et soutenir les villages des métiers traditionnels de la brocatelle. -CVN/VNA