Lors de la cérémonie. Photo: VNA

Hanoï, 15 décembre (VNA) - Le gouvernement vietnamien appelle à nouveau les ​particuliers et les organisations du pays et de l'étranger à continuer de soutenir les résidents de la région centrale récemment frappés par l​e typhon Damrey et les inondations.

S'exprimant au nom du gouvernement lors d'une cérémonie organisée par le Comité national de pilotage de prévention et de lutte contre les typhons et les inondations à Hanoï le 14 décembre, le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Nguyen Xuan Cuong, a déclaré que la région centrale était la plus durement touchée par les catastrophes naturelles.

Le coordonnateur résident des Nations Unies au Vietnam, Kamal Malhotra, a promis d'apporter un soutien supplémentaire aux victimes des inondations au Vietnam, ajoutant que les gouvernements de la République de Corée, de la Russie, de la Nouvelle-Zélande et des États-Unis avaient engagé 7,3 millions de dollars afin d’assurer la sécurité alimentaire et l'hygiène environnementale dans la région touchée.

L'ONU, en coordination avec les organisations humanitaires, mène une enquête sur les besoins des résidents de la région Centre afin de concevoir une aide appropriée.

"Le Vietnam a besoin d'une aide financière du programme d'aide humanitaire de l'ONU et de la communauté internationale pour restaurer les moyens de subsistance des populations locales", a-t-il dit, ajoutant que le pays devait s'associer à d'autres entités pour lancer des plans d'intervention en cas de catastrophe, outre le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) et l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Il a souligné la nécessité de fournir des secours alimentaires et des abris de fortune aux familles touchées dans les six prochains mois, et de renforcer le travail conjoint avec le secteur privé pour diversifier les activités de soutien et faciliter l'accès aux assurances.

Tran Quang Hoai, chef du Département général de prévention et de lutte contre les catastrophes naturelles, a déclaré que le Vietnam a été touché par 14 tempêtes et de nombreux glissements de terrain et inondations depuis début 2017, qui ont fait 386 morts et disparus.

En particulier, le typhon Damrey et les inondations qui ont suivi ont eu de graves répercussions sur la région Centre, avec 123 morts et disparus. La région a signalé 3.550 maisons effondrées et de vastes zones ​rizicoles et maraîchères inondées, ainsi que la destruction d'infrastructures de transport et de digues. Au total, les dégâts sont estimés à plus de 22.600 milliards de dongs.

Environ 700 tonnes de semences de riz, 4.400 tonnes de riz, 1.000 milliards de dongs et de grandes quantités de médicaments ont été rapidement transférés aux populations locales.

Des organisations nationales et étrangères telles que l'Agence japonaise de coopération internationale, le PNUD, les gouvernements chinois, russe et koweïtien, et le Centre de coordination de l'aide humanitaire pour la gestion des catastrophes de l'ASEAN ont offert des aides aux populations touchées. -VNA