Bangkok (AVI) – Des centaines de personnes se sont rassemblées dimanche 6 janvier devant le Monument de la victoire dans la capitale thaïlandaise Bangkok pour exhorter le gouvernement à ne pas retarder les élections générales fixées au 24 février.
 
Des centaines de militants ont pris part à une manifestation dans la capitale thaïlandaise pour protester contre le retard des élections générales dans le pays. Photo : AFP

Le défilé a eu lieu après que le gouvernement thaïlandais a proposé à la Commission électorale (CE) de Thaïlande d’ajourner ce scrutin, par crainte de la coïncidence des activités électorales avec le couronnement du roi de Thaïlande, Rama X.

Les manifestants portaient des pancartes portant l’inscription "Nous voulons les élections" et "Les élections seulement au 24 février 2019", scandant "Aucun retard!" à l’unisson.

Ils ont paradé dans les rues avoisinantes du monument dans l’arrondissement de Ratchathewi, chantant l’hymne national avant de se dissoudre dans l’après-midi du même jour.

Le responsable de la manifestation, Siriwith Seritiwat, a déclaré que le défilé n’était qu’un début, ajoutant qu’une autre manifestation était prévue au carrefour de Ratchaprasong le 8 janvier si leur demande n’était pas satisfaite.

La police s’est présentée sur les lieux pour maintenir l’ordre et assurer une circulation fluide.

Le 2 janvier, le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha a déclaré que la date des élections générales resterait inchangée, rejetant les rumeurs selon lesquelles le gouvernement reporterait les élections jusqu’au lendemain du couronnement du roi Rama X.

Le roi Rama X devra être couronné lors d’une cérémonie élaborée qui aura lieu du 4 au 6 mai. Son couronnement officiel a été retardé après une période de deuil du roi Bhumibol Adulyadej, l’un des rois les plus vénérés de la Thaïlande qui était décédé en octobre 2016, à l’âge de 88 ans.

Comme prévu, 350 circonscriptions seront organisées à travers le royaume pour élire 150 membres du parlement. Les résultats des élections devraient être annoncés deux mois après.

Les médias thaïlandais ont déclaré que le parti Palang Pracharath travaillait pour que le Premier ministre Prayut Chan-o-cha reste à son poste après les élections.

Pour sa part, le porte-parole du Parti démocrate, Thana Chiravinij, a déclaré que son parti avait défini des candidats dans 346 circonscriptions sur les 350. La liste complète des 350 candidats dans les circonscriptions et des 150 candidats sur la liste du parti sera annoncée le 14 janvier, après la publication d’un décret royal sur la date des élections. – VNA