Un endroit où est survenu un attaque suicide
 à Surabaya. Photo: VNA

Hanoï (VNA) – Trois suspects ont été arrêtés le 16 mai en banlieue de Jakarta par la force indonésienne contre le terrorisme, après des attentats suicides survenus ces derniers jours.

Selon le chef de police de Tanggerang, Harry Kurniawan, deux hommes et une femme ont été arrêtés dans de différents lieux dans les villages de Kunciran Induk et Kunciran Indah. La police a saisi un drapeau de l’État islamique (EI) et des armes.

Le 17 mai, 23 suspects ont été arrêtés à Java Ouest et huit autres dans la province de Riau sur l’île de Sumatra, a annoncé le chef de police de Java Ouest, Machfud Arifin. Quatre parmi eux ont été tués lors des arrestations, a-t-il ajouté.

Selon le chef de la police nationale, Tito Karnavian, ces personnes réalisant des attaques à Riau et Java Ouest sont membres de Jamaah Ansharut, un réseau extrémiste local fidèle à l’EI.

L’EI a reconnu commettre une série d’attentats contre trois églises et deux bases de polices ces derniers jours, causant 32 morts et des dizaines de blessés. -VNA