Le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam Nguyen Phu Trong. Photo: VNA

Moscou (VNA) – Une table ronde intitulée «Les relations Vietnam-Russie : potentiels et développement » a été organisée le 30 août à Moscou par le Centre d’étude sur le Vietnam et l’ASEAN de Russie, à l’approche de la visite officielle en Russie du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV) Nguyen Phu Trong, prévue début septembre.

S’exprimant lors d’un point presse organisé avant la table ronde, le directeur de l'Institut de l'Extrême-Orient, Sergueï Lousianin, s’est déclaré convaincu que la prochaine visite du leader du PCV en Russie contribuera à approfondir le partenariat stratégique intégral Vietnam-Russie. Le Vietnam est le premier pays ayant signé l’Accord de libre-échange avec l'Union économique eurasiatique (UEEA) afin de resserrer ses liens avec la Russie et cinq pays de l’UEEA. Les deux pays stimulent leur coopération dans la culture, l’éducation, le tourisme. En 2019, ils organiseront pour la première fois l’Année de la Russie au Vietnam et l’Année du Vietnam en Russie.

La Russie stimule la politique de «pivot à l’Est ». La Russie affirme toujours que le Vietnam est le pont reliant la Russie à l’ASEAN, la région avec laquelle la Russie souhaite établir des relations durables. L’exploration et la domination du marché d’Asie, dont le Vietnam, sont les orientations importantes de la Russie.

Pour sa part, l’expert Vladimir Mazyrin, directeur du Centre d’étude sur le Vietnam et l’ASEAN de Russie, a présenté les particularités du système politique au Vietnam avec le rôle directif intégral du PCV. Il a souligné le prestige de son secrétaire général Nguyen Phu Trong dans la lutte contre la corruption. Ce combat est renforcé au Vietnam et est apprécié par des pays étrangers.

Vladimir Mazyrin a souligné l’objectif de porter le commerce bilatéral à plus de 10 milliards de dollars en 2020. Selon lui, la Russie doit s’approcher des nouvelles stratégies du Vietnam, dont celle sur le développement de l’énergie nucléaire ainsi qu’aux projets sociaux d’envergure comme le système de métro.

Lors de cet événement, l’assistance a discuté du prochain Forum économique mondial sur l’ASEAN (FEM ASEAN) à Hanoï.

Le président du Conseil des experts de The Workshop of Eurasian Ideas Foundation, Grigory Trophimchuk, a estimé le rôle de plus en plus important du Vietnam au sein de l’ASEAN, en Asie-Pacifique comme dans le monde. C’est la raison pour laquelle le Vietnam est choisi pour organiser de nombreux grands événements, précisément, l’APEC de 2017 et le WEF ASEAN 2018.

La Russie s’intéresse aux relations économiques avec l’ASEAN  et les relations Russie-Vietnam-ASEAN s’orientent vers la garantie de la sécurité et profitent aux parties en termes d’économie et de finances, a-t-il conclu. -VNA