Photo d'illustration : http://baoquangninh.com.vn

Quang Ninh (VNA)  - Dans le district de Vân Dôn, province de Quang Ninh, l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), le Parc national de Bai Tu Long et le centre d’aide au développement durable GREENHUB ont lancé entre le 29 mai et le 9 juin un programme de création d’œuvres d’arts à partir de déchets en plastique et de flotteurs rejetés en mer.

Ayant pour thème « J’aime la mer et les îles/né pour vivre sauvage », le programme faisait partie des activités du Programme de préservation des tortues marines au niveau communautaire de 2018 et visait à célébrer la Semaine de la mer et de îles du Vietnam (du 1e au 8 juin), la Journée mondiale de l’environnement (le 5 juin) et la Journée mondiale de la mer (le 8 juin).

Par amour pour l’océan, les volontaires participants ont récupéré pendant une semaine de déchets en plastiques sur les plage des îles de Minh Châu et de Quan Lan pour les transformer en œuvres d’arts. Ces ouvrages sont exposés sur la plage et dans la maison commune du Parc national de Bai Tu Long.

Le programme avait pour objectif de sensibiliser la population locale et les touristes à la réalité alarmante des problèmes des déchets plastiques en mer et de les inciter à réduire leur consommation.

Chaque année, environ 8 millions de déchets constitués de matières plastique finissent en mer et affecte sérieusement les récifs coralliens et les écosystèmes insulaires.

Dans une étude sur les débris de plastique qui souilleront les mers du monde, Jenna Jambeck, professeure en génie de l'environnement à l'Université de Géorgie, a constaté : « Plus de la moitié des déchets plastiques qui se retrouvent dans les océans proviennent de cinq pays seulement : la Chine, l'Indonésie, les Philippines, le Vietnam et le Sri Lanka ». -NDEL/VNA