Une rizière à Ninh Thuan touchée par la sécheresse. Photo: VNA

Ho Chi Minh-Ville (VNA) – Un séminaire sur le partage et la connexion des organisations pour la résilience aux changements climatiques et aux catastrophes naturelles a eu lieu le 7 novembre à Ho Chi Minh-Ville.

Ce séminaire, placé sous les auspices du Fonds d’assistance au programme du bien-être social du Vietnam, de l’organisation ActionAid, de Bread for the World, visait à améliorer la capacité de la communauté dans l’adaptation aux changements climatiques dans le delta du Mékong.

Dotée d’un investissement de 13 milliards de dongs, entre 2016 et 2018, un projet d’amélioration de la capacité de la communauté est mis en œuvre dans le district de Ke Sach, province de Soc Trang, et dans la ville de Tra Vinh, province éponyme. Il a pour objectif de réduire les effets négatifs des changements climatiques, d’élaborer un mécanisme de coordination entre les organes concernés dans la prévention et la lutte contre les catastrophes naturelles. Ce projet a vraiment porté ses fruits, aidant à améliorer le niveau de vie des populations bénéficiaires.

Une application pour mobiles est lancée pour aider les habitants, notamment femmes et enfants, à fournir et aussi à recueillir des informations sur les catastrophes naturelles pour prendre à temps des mesures adaptées.

Selon le vice-président du Conseil d’administration du Fonds d’assistance au programme du bien-être social du Vietnam, Bui Ba Binh, les efforts communs des organisations spécialisées dans l’environnement et la résilience aux changements climatiques contribuent à développer des modèles efficaces et à enrichir les populations de connaissances sur les catastrophes naturelles.

Selon les participants au séminaire, les activités d’assistance doivent se concentrer sur l’édification de modèles précis en termes de moyens de subsistance, de changements des pratiques d’élevage et de culture… -VNA