Les moustiques, vecteur de transmission de la dengue. Photo. internet

Hanoï (VNA) - Le Département de médecine préventive a fourni une trentaine de pulvérisateurs d'insecticide anti-moustiques et 300 litres de Hantox-200 supplémentaires pour soutenir Hanoï dans sa lutte contre la dengue.

Concrètement, ces appareils ont été distribués dans les arrondissements de Dong Da, Hai Ba Trung, Hoang Mai et Thanh Tri qui sont gravement touchés par la dengue.

La  pulvérisation d'insecticide contre les moustiques a été menée durant la nuit ces derniers jours sur une vaste région de Hanoï dans l’objectif de maîtriser au plus tôt que possible la dengue.

Toutes les mesures de prévention et de lutte contre la dengue sont prises, outre le renforcement de la sensibilisation ​de la population ​​sur ​ces mesures mais aussi sur le dépistage précoce des premiers signes de la maladie.

Outre Hanoi, des pulvérisateur d'insecticides anti-moustiques ont été fournis à 19 autres villes et provinces du Nord comme Hai Phong, Hai Duong, Hung Yen, Thai Binh, Ha Nam…

Le Comité populaire  de Hanoï a récemment décidé d'accorder 8 milliards de dongs supplémentaires pour la lutte contre la dengue.

Selon le service municipal de la santé, Hanoï recense depuis le début de l'année 8.982 cas de dengue, dont cinq mortels. 

La dengue est une infection virale transmise par un moustique ​du genre Aedes. Cette infection provoque un syndrome de type grippal et peut évoluer  vers des complications potentiellement mortelles, appelées dengue sévère.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il n’existe pas à l’heure actuelle de traitement spécifique pour la dengue ou la dengue sévère, mais l​e dépistage précoce et l’accès à des soins médicaux adaptés permettent de ramener le taux de mortalité à moins de 1%. -VNA