Tokyo, 27 février (VNA) - Le gouvernement japonais espère que le deuxième sommet réunissant les 27 et 28 février à Hanoï le président américain Donald Trump et le dirigeant de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), Kim Jong-un, a fait savoir mercredi la télévision japonaise NHK.

Le Japon espère que le sommet conduira à la démolition par la RPDC de ses armes de destruction massive de manière complète, vérifiable et irréversible, ainsi qu’au règlement de la question des enlèvements de ressortissants japonais par Pyongyang.

Avant le sommet, le Premier ministre japonais Shinzo Abe et le ministre des Affaires étrangères, Taro Kono, ont eu des appels téléphoniques respectivement avec le président américain Donald Trump et le secrétaire d'État américain Mike Pompeo, leur demandant de régler ces problèmes.

Le ministère japonais des Affaires étrangères a également envoyé à Hanoï Kenji Kanasugi, directeur général du Département des affaires asiatiques et océaniennes, afin de recueillir des informations sur le sommet.

Kenji Kanasugi, directeur général du Département des affaires asiatiques et océaniennes, est envoyé à Hanoi pour recueillir des informations sur le sommet Etats-Unis-RPDC.
Photo: VNA

S’adressant le 26 février aux journalistes, M. Kono a déclaré que la communauté internationale était unie dans sa position selon laquelle les sanctions contre la RPDC devraient rester en place jusqu'à ce que ce pays prenne des démarches pour la dénucléarisation. -VNA