Singapour, 15 mai (VNA) - Tous les pays de l'Asie-Pacifique ont besoin d'un consensus fort pour mettre en œuvre des règles maritimes communes afin de maintenir la sécurité, a déclaré le ministre singapourien de la Défense, Ng Eng Hen.
Le ministre singapourien de la Défense, Ng Eng Hen, prononce le discours d'ouverture de l'IMDEX 2019. Photo: www.mindef.gov.sg


M. Ng a lancé cet appel lors de la cérémonie d'ouverture de la 12è exposition asiatique sur la défense maritime (IMDEX), le 14 mai à Singapour.

Soulignant l’importance du commerce maritime pour la région Asie-Pacifique, il a déclaré que, malgré les incertitudes mondiales, notamment les différends commerciaux et les tensions de sécurité, les échanges commerciaux par la voie maritime devraient continuer d’augmenter.

Alors que les menaces maritimes traditionnelles telles que le terrorisme maritime transnational, la piraterie et le trafic de drogue, d'armes et d'êtres humains persistent, il est nécessaire de renforcer la coopération entre les gouvernements et les forces armées, a déclaré M. Ng.

S'agissant des différends en Mer Orientale, le ministre singapourien a déclaré qu'un code de conduite en Mer Orientale pouvait ouvrir la voie à un accord sur les normes maritimes internationales et la prévention des conflits.

Outre les forums multilatéraux tels que la réunion élargie des ministres de la défense de l'ASEAN (ADMM+), IMDEX 2019 est une occasion de créer un climat de confiance et de renforcer la coopération entre les pays de l'Asie-Pacifique dans le domaine de la navigation, a-t-il déclaré.

Cet événement de trois jours a lieu au Centre des expositions de Changi avec la participation de commandants de la marine, de la police maritime et d'officiers de la défense de plus de 40 pays, ainsi que d’importants groupes mondiaux de l'industrie de la défense. -VNA