Le vice-ministre sud-coréen des Affaires étrangères, Yoon Soon-gu. Photo: Yonhap


Hanoi (VNA) – Le vice-ministre sud-coréen des Affaires étrangères, Yoon Soon-gu, a récemment déclaré que son pays s'était engagé à renforcer les relations avec l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) de manière pratique, avec une vision claire, des ressources spécifiques et des plans d’action concrets.

Yoon Soon-gu a affirmé que la « Nouvelle politique du Sud » (New Southern Policy) de la République de Corée était au cœur de cet engagement. Il a rappelé que Séoul avait établi un comité présidentiel spécial et une agence relevant du ministère des Affaires étrangères pour s’occuper des affaires avec l'ASEAN, tout en augmentant le nombre des projets, du personnel et le montant des financements concernés.

Dans une interview accordée à l’agence Yonhap, Yoon Soon-gu a affirmé que le partenariat avec l'ASEAN était une voie clairement définie par Séoul. Selon lui, le gouvernement sud-coréen actuel a une vision claire, des objectifs, des moyens et des mesures pratiques pour renforcer ces relations.

Le diplomate a souligné que la République de Corée poursuivait un partenariat mutuellement bénéfique pour une prospérité commune, dont l'objectif politique étant de rechercher une coopération susceptible de contribuer au développement de l'ASEAN.

Ces deux dernières années, l'engagement de Séoul avait été concrétisé avec des chiffres concrets. Le nombre de touristes entre la République de Corée et la région de l'ASEAN a dépassé les 10 millions en 2018. Le nombre d'étudiants originaires des pays de l'ASEAN en République de Corée en 2018 a atteint 32.574, contre 19.000 en 2017.

Les échanges commerciaux entre les deux parties ont établi un record de 160 milliards de dollars en 2018. La République de Corée et l’ASEAN ambitionnent de les porter à 200 milliards de dollars l’année prochaine.

La République de Corée a en o utre doublé le budget dédié au renforcement de la coopération avec l'ASEAN à 14 millions de dollars. -VNA