Séminaire international "A la recherche de solutions pacifiques ​aux différends en Mer Orientale du point de vue de l'ASEAN". Photo: VNA

Jakarta (VNA) - Le deuxième séminaire international intitulé "A la recherche de solutions pacifiques aux différends en Mer Orientale ​du point de vue de l'ASEAN" a eu lieu samedi 1er septembre à Jakarta (Indonésie), en présence de plus de 60 chercheurs et experts de pays membres de l'ASEAN.

Dans son discours d'ouverture, le docteur Siswo Pramono, directeur général et chef de l'Agence d'analyse des politiques et de développement (BPPK) du ministère indonésien des Affaires étrangères, a déclaré que devant les développements complexes intervenant en Mer Orientale, il incombait à chaque Etat membre de l'ASEAN de renforcer la solidarité ​au regard  des objectifs de développement commun.

Dans une interview accordée à l'Agence vietnamienne d'information (VNA), le professeur associé Ralf Emmers, de l'Université des technologies de Nanyang (Singapour), a annoncé que la question de la mer Orientale serait l'un des sujets importants d​es ordres du jour des 28e et 29e Sommets de l'ASEAN au Laos.

Selon lui, ce sera la première rencontre bilatérale et multilatérale entre les dirigeants de l'ASEAN et de plusieurs pays du monde en suite de la décision d'arbitrage du 12 juillet dernier rendue par la Cour permanente d'arbitrage (CPA) de La Haye (Pays-Bas).

Il a appelé les Etats membres de l'ASEAN à ​avoir un rôle constructif dans le règlement des différends en Mer Orientale tout en étant unis et en ​s'exprimant d'une même voix.

Ce séminaire, organisé par le Centre d'études sur l'Asie du Sud-Est, compr​enait trois sessions sur ​la situation actuelle de la Mer Orientale, l'ASEAN et la Mer Orientale, et les solutions pacifiques aux différends en Mer Orientale. -VNA