Séminaire international "Environnement et Hanoïens"

La mobilisation de la participation du système politique et des organisations sociales dans la communication afin d'améliorer la conscience de la population sur l'environnement est une mesure importante pour résoudre la problématique de ce dernier à Hanoi.
La mobilisation de la participation du système politique et des organisations sociales dans la communication afin d'améliorer la conscience de la population sur l'environnement est une mesure importante pour résoudre la problématique de ce dernier à Hanoi.


C'est ce qu'a indiqué Pham Van Khanh, directeur adjoint du Service municipal des ressources naturelles et de l'environnement lors d'un séminaire international intitulé "Environnement et Hanoïens", organisé jeudi et vendredi à Hanoi par le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement, la Fondation Rosa Luxemburg Stiftung (RLS) et le Centre d'éducation et de communication sur l'environnement, en l'honneur du Millénaire de Thang Long-Hanoi et du 35e anniversaire de la création de l'Association d'amitié Vietnam-Allemagne.


Il a indiqué qu'outre l'amélioration de la conscience de la population, la capitale appliquerait simultanément plusieurs mesures telles que le renforcement des contrôles du respect de la réglementation sur l'environnement, et la sanction sévère des infractions, l'application de mécanismes, de politiques et d'aides financières pour la collecte, le transport, le traitement des déchets et des eaux usées, ainsi que la plantation d'arbres.


Selon lui, la pollution dans la capitale a tendance à s'aggraver. Actuellement, le volume journalier de rejet de déchets ménagers par Hanoi est estimé à 5.000 tonnes, celui d'eaux usées par les industries, à 120.000 m3.


La directrice de RLS au Vietnam, Dorit Lehrak, a estimé que le problème de l'environnement auquel le Vietnam fait face est le même que celui que rencontre les autres pays en développement en Asie. L'Allemagne a eu besoin de 30 années pour établir un équilibre entre développement économique et protection de l'environnement, a-t-elle précisé avant d'ajouter que les efforts isolés des administrations et organismes publics chargés de l'environnement ne seront pas efficaces si la population n'y contribue pas. - AVI

Voir plus