Hanoi (VNA) - Août 1945, de la zone libérée de Tân Trào, l’ordre de soulèvement général était diffusé dans l’ensemble du pays. Plus de 20 millions de Vietnamiens y ont répondu. La Révolution d’Août s’est soldée par une victoire retentissante et le peuple s’est emparé du pouvoir.

La grande leçon que le Parti communiste du Vietnam en a tirée est la force de la volonté du peuple et de l’union nationale. Il l’a appliquée dans les années de guerre qui ont suivi mais aussi durant l’actuelle période de Renouveau et d’intégration internationale.

La réussite de la Révolution d'Août a donné naissance à l'État de la République démocratique du Vietnam. Photo : qdnd.vn

 

Soixante-treize ans ont passé, mais Hoàng Ngoc, un habitant de la commune de Tân Trào située dans la province de Tuyên Quang (Nord), n’a rien oublié de la journée du 21 mai 1945. Ce jour-là, Hô Chi Minh choisissait Tân Trào comme capitale de la zone libérée pour en faire le bastion de la révolution.

Trois mois après, il y convoquait un congrès national du peuple. Les délégués logeaient chez l’habitant. Le jour de la réunion, des représentants de la population locale sont venus présenter leurs vœux aux révolutionnaires.

Hoàng Ngoc, qui avait 10 ans à l’époque, en faisait partie. Il se souvient: «Nous sommes issus de l’ethnie Tày, nous avons énormément souffert de la domination coloniale. L’Oncle Hô et le Parti nous ont donné de l’espoir. C’est pourquoi nous les avons soutenus de toutes nos forces. Tout ce qu’ils nous disaient de faire, nous le réalisions de notre mieux.»

Forts de cette confiance infaillible, les habitants de Tân Trào ont protégé les révolutionnaires, le Parti et son leader Hô Chi Minh durant la période qui a précédé l’insurrection générale. Mais en réalité, les préparatifs de cette révolution avaient débuté 15 ans auparavant, affirme le professeur Mach Quang Thang, de l’Académie nationale de politique Hô Chi Minh.

«La Révolution a en fait démarré avec la naissance du Parti communiste du Vietnam en 1930. Les mouvements révolutionnaires de 1930-1931, 1931-1935 et 1936-1939 ont joué le rôle de répétitions générales avant la période décisive 1939-1945. Le Parti s’est minutieusement préparé et a su saisir les opportunités, agir au bon moment en valorisant la force de la nation et en profitant de la conjoncture internationale», dit-il.

Répondant à l’appel émis de Tân Trào, le matin du 19 août 1945, des centaines de milliers de personnes se sont dirigées vers la place devant l’Opéra de Hanoi. Ce qui ressemblait au premier abord à un grand meeting s’est transformé en manifestation armée. Les insurgés ont pris d’assaut le palais du gouverneur royal du Tonkin, la caserne et les établissements du gouvernement en place.

D’après le Docteur Nhi Lê, rédacteur en chef adjoint de la Revue communiste, la Révolution d’août a créé un mouvement populaire sans précédent, rassemblant toutes les forces sans distinction d’appartenance ethnique ni religieuse.

«Dans le Nord, le Centre et le Sud du pays, toute la population s’est soulevée pour s’emparer du pouvoir. La volonté du peuple est une force invincible. Il y a 600 ans, Nguyên Trai la comparait à l’eau qui pouvait renverser le bateau. 500 ans plus tard, le Président Hô Chi Minh disait aussi que rien n’égalait la force du peuple. Si la Révolution d’Août s’est soldée par la victoire, c’est parce qu’elle a été une révolution du peuple, par le peuple et pour le peuple», indique-t-il.

Ce constat reste d’ailleurs toujours d’actualité dans l’édification nationale actuelle. – VOV/VNA