Le secrétaire général du Parti et président vietnamien, Nguyen Phu Trong, également chef du Comité central de pilotage de la prévention et la lutte contre la corruption, lors de la réunion le 26 juillet. Photo : VNA

 

Hanoï (VNA) – La 16e réunion du Comité central de pilotage de la prévention et la lutte contre la corruption a eu lieu le 26 juillet à Hanoï, sous la présidence de son chef, le secrétaire général du Parti et président vietnamien, Nguyen Phu Trong.

Cette réunion avait pour objet d’évaluer les activités du Comité de pilotage au premier semestre et de définir des missions principales pour le second.

Au premier semestre, la lutte contre la corruption a été renforcée et a abouti à de nombreux résultats. Selon le Comité de pilotage, les enquêtes et le traitement des affaires de corruption ont été accélérés. Plusieurs personnes, dont des cadres de haut rang et placés sous la gestion du Comité central du Parti, ont été mis en examen, ce qui a permis de réaffirmer qu’  « il n’y a pas de zone interdite ni d’exception dans la lutte contre la corruption ».

Pendant les six premiers mois de l’année, 176 affaires de corruption, d’abus de pouvoir et de fonction dans l’exercice de missions publiques, ont été traduites en justice, impliquant 425 personnes, soit une hausse respective de 13,5% et de 32,8% par rapport à la même période de l’année dernière. Les contrôles ont été multipliés pour découvrir à temps les infractions et les sanctionner sévèrement, assurer le respect de la discipline au sein du Parti, et consolider la confiance de la population.

Depuis janvier, le Bureau politique, le secrétariat, la Commission de contrôle du Comité central du Parti ont appliqué des sanctions disciplinaires contre une organisation du Parti, 13 personnes placées sous la gestion du Bureau politique et du secrétariat du Parti, dont des cadres actuellement en poste et même des personnes déjà en retraite. Depuis le début du 12e mandat du Parti (2016), 70 cadres, membres du Parti placés sous la gestion du Bureau politique et du secrétariat du Parti, se sont vu appliquer des sanctions disciplinaires et pénales. Les organes d’inspection et d’audit ont demandé de récupérer près de 61.400 milliards de dôngs et 142 hectares de terre, d’appliquer des sanctions administratives à 692 collectifs et de nombreux individus.

Pour le reste de l’année, le Comité de pilotage a insisté sur la nécessité de continuer de renforcer la prévention et la lutte contre la corruption, avec une plus grande détermination, en vue d’obtenir davantage de résultats, de contribuer aux préparatifs des congrès des organisations du Parti de tous échelons pour s’orienter vers le 13e Congrès national du Parti.

Lors de la réunion, le secrétaire général du Parti et président vietnamien, Nguyen Phu Trong, a souligné que les réalisations du Parti et de l’Etat dans la lutte contre la corruption étaient particulièrement appréciées et saluées par les habitants. Selon lui, il s’agissait de l’un des facteurs qui avaient permis de consolider la confiance des habitants en le Parti et le régime.

S’agissant des missions pour le second semestre, le secrétaire général du Parti et président vietnamien a réaffirmé sa volonté de persévérer dans le combat contre la corruption. Il a appelé tout le Parti et toute la population à montrer leur ferme détermination et à renforcer la lutte contre la corruption, laquelle est une demande de la Révolution vietnamienne et une aspiration des habitants.

Nguyen Phu Trong a par ailleurs souligné l’importance de la question de personnel dans les préparatifs des prochains congrès des organisations du Parti de tous échelons. Les personnes ayant des signes de corruption, de dégradation en matière de pensée politique et morale, ne devront pas être élus membres des comités du Parti, a-t-il déclaré, ajoutant que le sous-comité sur le personnel se réunirait prochainement pour examiner tous les cas.

Selon Nguyen Phu Trong, les prochains congrès des organisations de Parti de tous échelons seraient une occasion de sélectionner des cadres, parallèlement aux débats des orientations de travail. -VNA