La deuxième réunion de haut niveau du Groupe de partenariat énergétique du Vietnam (VEPG), le 26 novembre à Hanoï. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - Des experts internationaux ont présenté plusieurs mesures en faveur du développement énergétique durable et de la réduction des émissions de gaz à effet de serre au Vietnam lors de la deuxième réunion de haut niveau du Groupe de partenariat énergétique du Vietnam (Vietnam Energy Partnership Group - VEPG) tenue lundi à Hanoï.

Pour renforcer l’approvisionnement énergétique tout en protégeant l'environnement, le Vietnam devrait prêter attention à l'investissement privé dans le secteur énergétique, au développement des systèmes photovoltaïques installés sur les toits et à l’utilisation des énergies vertes, selon l’ambassadeur Bruno Angelet, chef de la Délégation de l’Union européenne (UE) au Vietnam.

Il a insisté sur la nécessité d’améliorer le cadre juridique concernant les énergies renouvelables, d’élaborer une stratégie pratique et globale pour réduire progressivement l’utilisation de charbon de bois.

L’ambassadeur Bruno Angelet a assuré que l’UE aiderait le Vietnam à opter pour l’énergie propre, tout en garantissant un accès à l’énergie à des prix raisonnables pour les Vietnamiens ainsi que la compétitivité nationale.

De son côté, le directeur national de la Banque mondiale (BM) au Vietnam, Ousmane Dione, s’est engagé à apporter son soutien au Vietnam, y compris des conseils techniques et politiques, des investissements directs et des mesures visant à minimiser les risques, à accélérer la réforme des politiques et à renforcer la sécurité énergétique, pour que le pays fournisse des sources d’énergie durables, propres, fiables avec des prix raisonnables à tous les citoyens.

Selon Ousmane Dione, le Vietnam devrait prendre cinq mesures : développer les énergies renouvelables, promouvoir la production de l’électricité à partir du gaz, accélérer la réforme du secteur de l'électricité, encourager les économies d’énergie, le commerce d’énergies avec le Laos et la Chine.

Il a aussi promis d’aider le Vietnam dans la mobilisation de fonds privés et à favoriser l’accès des entreprises publiques vietnamiennes aux fonds via l’émission de titres internationaux.

En réponse, le vice-ministre vietnamien de l'Industrie et du Commerce, Dang Hoang An, a affirmé que le pays introduirait des recommandations formulées lors de la réunion dans les politiques et plans de développement énergétique dans les prochaines années

Selon le ministère de l'Industrie et du Commerce, le Vietnam a reçu environ 40 recommandations de politique soumises par des groupes de travail techniques du VEPG.

Fondé en juin 2017, le VEPG fournit un soutien international au développement énergétique durable au Vietnam, conformément aux lois nationales et aux accords internationaux auxquels le Vietnam fait partie. Le groupe accorde la priorité à cinq domaines : les énergies renouvelables, l’efficience énergétique, la réforme du secteur de l’énergie, l’accès à l’énergie, les données et statistiques sur l’énergie. – VNA