NL'accusé Trinh Xuan Thanh. Photo: VNA

Hanoi, (VNA) – Le procès pour détournement de biens à PetroVietnam Power Land Joint Stock Company (PVP Land) a repris vendredi 2 février à Hanoï après quatre jours de suspension selon la décision du jury.

Lors de cette séance de jugement, des représentants du parquet et des juristes ont continué leurs débats. Selon le parquet, on a suffisamment des preuves pour accuser Trinh Xuan Thanh pour «détournement de biens ».

Pour rappel, l’ancien président du conseil d’administration de PetroVietnam Construction Joint Stock Corporation (PVC) Trinh Xuân Thanh et certains anciens dirigeants de PVP Land, sont accusés de s’être approprié des biens de PVP Land, dont PVC est un grand actionnaire.

Le procès a été suspendu afin que la justice puisse éclaircir des contenus relatifs aux 19 milliards de dôngs que l’ancien président du conseil d’administration de Petro Song Da Trading and Investment Joint Stock Company (PVSD) Dinh Manh Thang et Trinh Xuân Thanh sont accusés de s’être appropriée, la somme étant restituée à Thai Kiêu Huong, selon le jury.

L’accusation a requis le 25 janvier la prison à vie à l’encontre de Trinh Xuân Thanh, 11 à 12 ans de prison contre Dinh Manh Thang et Thai Kiêu Huong pour détournement de biens. – VNA