Les députés visitent le modèle de l'élevage bovin dans le cadre du projet RADCC. Photo: VNA

Bên Tre (VNA) – Les autorités de la province de Ben Tre (Sud) se sont réunies le 27 octobre pour faire le bilan du projet intitulé «Renforcer la capacité d’adaptation et de rétablissement aux risques liés aux catastrophes et aux changements climatiques pour les hommes et les femmes» (RADCC) déployé dans cette localité.

Crédité d’un investissement de plus de 60,8 milliards de dongs et financé par l'Agence néo-zélandaise pour le développement international, le projet RADCC a été réalisé de décembre 2012 à décembre 2017 dans 15 communes de trois districts côtiers de Bên Tre que sont Ba Tri, Binh Dai et Thanh Phu.

«En cinq ans, ce projet a abouti à d'importants résultats avec le renforcement des capacités et des ressources pour les autorités locales et la communauté dans la réduction des risques liés aux catastrophes naturelles et la résilience aux changements climatiques, l'amélioration de la capacité de production et des revenus des populations défavorisées en privilégiant des moyens de subsistance adapté ​au dérèglement du climat et la formation professionnelle, l'approvisionnement en eau potable et l'amélioration des conditions d'hygiène pour les personnes vivant sous le seuil de pauvreté», a annoncé Nguyen Huu Lap, vice-président du Comité populaire de Bên Tre.

Actuellement, 8.735 ménages côtiers ont modifié leurs ​habitudes qui étaient nuisibles pour l'environnement, et 6.741 ​ménages côtiers issus de milieux défavorisés ont désormais accès à l’eau potable.

En plus d'encourager l'adoption de comportements respectueux de l'environnement, ce projet a également construit quatre modèles de subsistance pour soutenir les femmes pauvres, dont la fabrication de sacs écologiques, l’élevage caprin et l’élevage bovin, qui ont aidé les habitants locaux à élever leur niveau de vie. - VNA