Photo d'illustration. Source : VNA

 

Hanoi (VNA) – Le programme « Garder dans la mémoire les enseignements de l’Oncle Ho » a été organisé mercredi soir à Hanoi, par le journal Nhan Dan (Peuple), organe central du Parti communiste du Vietnam, ce à l’occasion du 73e anniversaire de la Révolution d’Août et de la Fête nationale (2 septembre) et des 49 ans d’exécution du testament du Président Ho Chi Minh et de son décès (1969-2018).

On y a noté la présence du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc, de Tran Quoc Vuong, membre du Bureau politique, permanent du Comité central du Parti communiste du Vietnam, et d’autres personnalités.

S’exprimant à cette occasion, Thuan Huu, rédacteur en chef du journal Nhan Dan a souligné que le programme « Garder dans la mémoire les enseignements de l’Oncle Ho » était une activité efficace pour que les jeunes générations puissent étudier et suivre la pensée, la morale et le mode de vie du Président Ho Chi Minh ainsi que les leçons tirées de sa cause révolutionnaire grandiose et de son testament.

« Ce programme contribue à encourager tout le Parti, tout le peuple et toute l’Armée à être déterminés à continuer de réaliser avec succès le testament et les enseignements de l’Oncle Ho dans la nouvelle conjoncture, notamment dans l’œuvre d’édification et de réajustement du Parti dans l’esprit de la Résolution du 4e Plénum du CC du PCV (12e mandat).

Avant son départ, le Président Ho Chi Minh a non seulement laissé à l'ensemble du peuple vietnamien une grande personnalité, une grande pensée, une œuvre grandiose et une époque rayonnante de l’histoire de la Nation, l'époque Ho Chi Minh, mais aussi un testament de portée historique.

Le testament du Président Ho Chi Minh est en effet un document historique, un bien inestimable et la quintessence morale de la pensée et de l’âme d’un grand homme qui a consacré sa vie à sa Patrie et à l’Humanité.

Dans l'idéologie du Président Ho Chi Minh, pour atteindre les objectifs stratégiques de libération et de réunification nationales, ainsi que de société démocratique et juste, les chefs du Parti doivent être à l'unisson, et chaque membre du Parti doit se consacrer sans réserve au service des intérêts du peuple.

C'est pour cette raison que dans son testament, il donne des recommandations enthousiastes sur le maintien de la solidarité au sein du Parti, afin que celui-ci soit un dirigeant et un fidèle serviteur du peuple. 

Le testament du Président Ho Chi Minh souligne : "La solidarité est une tradition extrêmement précieuse du Parti et du peuple vietnamiens. Tous les cadres, de l’échelon central à l’échelon de base, doivent préserver la solidarité et l’unité du Parti comme la prunelle de leurs yeux".

Selon lui, le Parti doit pratiquer la démocratie, mener régulièrement et sérieusement critique et autocritique. Le Président Ho Chi Minh a conseillé à chaque membre  et à chaque cadre de comprendre parfaitement la morale révolutionnaire, de préserver l’éthique du Parti, d’être le digne et honnête dirigeant et serviteur du peuple.

Quarante-neuf années après, grâce à la solidarité au sein du Parti, le Vietnam a obtenu de nombreuses réalisations importantes en tous domaines. Cependant, des cadres ont fait l'objet de remontrances pour avoir osé critiquer ou avoir eu des comportements négatifs ou être mêlés à des affaires de corruption. Et notre Parti, dans son processus d’édification, s'efforce de lutter et de se battre pour protéger la tradition précieuse de solidarité du Parti, d'un Parti sain, au service du pays et du peuple.

Dans son testament, le président Ho Chi Minh place les intérêts du peuple, de la nation et de la Patrie au-dessus de tout. Dans ses derniers mots, il a souhaité que le Parti et le peuple dans leur ensemble s’unissent pour édifier un Vietnam pacifique, uni, indépendant et prospère. -VNA