Grâce à sa beauté ancestrale, la commune de "Pu Dao", située dans le district de Sin Hô, province montagneuse septentrionale de Lai Châu à plus de 560 km au Nord de Hanoi, a été reconnue en 2006 par la société de tourisme britannique Gecko Travel comme l’un des cinq sites touristiques les plus attractifs d’Asie du Sud-Est.

Elle tire sa réputation de ses paysages naturels primitifs qui l’entoure. Abritant un peu moins d’un millier d’habitants, elle est nichée dans des reliefs isolés et demeure très peu connue des touristes, en raison notamment de son accès quelque peu compliqué.

Pu Dao signifie "point culminant" en langage H'Mông. Cette commune trône sur une montagne très élevée et est délimitée par des cols accidentés. Pour se rendre à Pu Dao, les voyageurs doivent passer le pont de Lai Ha enjambant un bras du fleuve Noir (fleuve Da). D'ici, ils sont en mesure de contempler les maisons sur pilotis de l'ethnie Thai se camouflant sous les ombrages de lignes de cocotiers.

Une fois le pont de Lai Ha franchi, il faut encore parcourir 24 km de pistes en colimaçon à travers les broussailles pour arriver sur le site. À noter que sur le chemin, 5 km après avoir passé le pont, se dresse une villa isolée en ruines, qui autrefois était un monument luxueux à l'architecture typiquement Thai. De la commune de Pu Dao, les touristes sont en mesure d’immortaliser d’un clic tout le panorama du fleuve Noir et des vallées en contrebas, avec notamment la convergence du fleuve Noir et de la rivière de Nam Na.