Vue générale de la séance de travail. Photo : VNA

 

Dak Nong (VNA) - Une délégation du Comité des relations extérieures de l'Assemblée nationale, conduite par son président Nguyen Van Giau a eu une séance de travail avec des irigeants de la province de Dak Nong, au Tay Nguyen (hauts plateaux du Centre) le 25 juillet pour examiner la mise en œuvre des accords de coopération entre Cambodge,  Laos et Vietnam dans la zone du triangle de développement Cambodge-Laos-Vietnam (CLV).

Dak Nong, qui partage plus de 130 km de frontière avec la province cambodgienne de Mondulkiri, s'étend sur sept communes dans quatre districts considérés comme particulièrement défavorisés.

Pour la mise en œuvre des accords, Dak Nong et Mondulkiri ont renforcé leurs relations et réalisé  des progrès notables dans les domaines de construction d'infrastructures, de promotion commerciale, d’investissement, d’industrie, d'agriculture, de foresterie, de réduction de la pauvreté et de sécurité nationale.

Les deux provinces ont signé un accord de coopération dans le développement socio-économique pour la période 2016-2020, selon lequel  Dak Nong apportera à Mondulkiri  une quantité importante d'équipements électriques et de matériaux de construction.

Les activités commerciales frontalières respectent toujours l’accord bilatéral signé entre les deux gouvernements vietnamien et cambodgien et les pratiques commerciales internationales.

Dans le domaine de santé, les deux parties ont intensifié leur partenariat dans le contrôle de la quarantaine à la frontière et l'inspection de la sécurité alimentaire. Les hôpitaux de Dak Nong ont effectué des visites médicales pour de nombreux responsables de la province de Mondulkiri, dont  de hauts cadres.

Pour mettre en œuvre efficacement des accords de coopération entre les trois pays dans le triangle de développement CLV, Dak Nong a proposé que le gouvernement vietnamien conclue bientôt des négociations avec la partie cambodgienne sur la modernisation des portes frontalières de Dak Peur-Nam Lyr, respectivement dans la province de Dak Nong et Mondulkiri, en portes frontalières internationales pour stimuler le développement socio-économique local. La province de Dak Nong a également demandé un soutien financier pour rénover les infrastructures de communication autour de ses portes frontalières de Bu Prang et Dak Puer, car les routes menant à ces portes sont en mauvais état, ce qui entrave les activités commerciales et diplomatiques bilatérales.

Lors de cette réunion, M. Nguyen Van Giau a apprécié les efforts de Dak Nong pour soutenir la mise en œuvre de l'accord entre les trois pays. Il s'est engagé à envoyer ses propositions à l'AN et au gouvernement et a demandé à Dak Nong d'identifier les secteurs clés dans le processus de coopération.-VNA