Photo: Vietnam+

Hanoï (VNA) - La troupe des chants populaires Quan ho (chant alterné) de Bac Ninh a donné mardi un spectacle à Prague, en République tchèque, dans le cadre de sa tournée dans quatre pays européens (la République tchèque, la Pologne, l'Allemagne et la France).

Selon Tran Quang Nam, directeur du Service de la culture, des sports et du tourisme de Bac Ninh, cette tournée avait pour but de présenter à la communauté des Vietnamiens à l'étranger le genre de musique folklorique reconnu par l'UNESCO depuis 2009 comme patrimoine culturel immatériel.

Le conseiller chargé de la culture à l'ambassade du Vietnam en République tchèque, Tran Vinh Bac, a espéré que l'Association des Vietnamiens en République tchèque veillerait à la préservation de la culture traditionnelle au sein de la communauté vietnamienne et à la présentation de la culture vietnamienne aux habitants du pays d'accueil.

Partageant l'opinion du conseiller, le président de l'Association des Vietnamiens de la République tchèque, Nguyen Duy Nhien, a déclaré que l'association avait interprété le 2 juin un numéro de Quan ho lors de la fête de groupes ethniques minoritaires à Prague.

Le quan ho (chant alterné) est un des symboles de la culture de la contrée de Kinh Bac ainsi que du village de Diêm dépendant du hameau de Viêm Xa, la commune de Hoà Long, ville de Bac Ninh. Ces chants sont constitués de couplets interprétés en alternance par deux femmes d’un village qui chantent à l’unisson et auxquelles deux hommes d’un autre village répondent avec des mélodies similaires mais avec des paroles différentes. Les femmes portent traditionnellement des grands chapeaux ronds et des écharpes typiques, tandis que le costume des hommes se compose notamment d’un turban, d’un parapluie et d’une tunique. -VNA