Le président du CC du Front de la Patrie du Vietnam Tran Thanh Man présente le rapport résumant les opinions des électeurs. Photo: qdnd

 

Hanoï (VNA) - Depuis la clôture de la 5e session de l'Assemblée nationale (AN) de la 14e législature, le présidium du Comité central du Front de la Patrie du Vietnam (FPV) et le Comité permanent de l'AN a recueilli 3.480 opinions et recommandations des électeurs et de la population transmises à l'AN.

Les électeurs et les populations continuent d'exprimer leur conviction en faveur de la direction du Parti et du gouvernement, des activités de l'AN. Ils ont apprécié la direction énergique du Parti et de l'État dans le perfectionnement du système politique et l'amélioration de la qualité du corps de fonctionnaires.

Appréciant les résultats enregistrés dans la restructuration agricole, l'utilisation foncière, l'exploitation des ressources naturelles et minérales, l'élaboration des documents juridiques, les électeurs et les populations ont également exprimé leur inquiétude devant les difficultés et défis en matière d'économie, de pollution environnementale, de changement climatique, de criminalité et de délinquance, etc.

Ils ont demandé au gouvernement, aux ministères et branches concernés, et aux autorités locales de prendre des mesures pour resserrer les liens entre  agriculteurs,  entrepreneurs, État,  scientifiques et  banquiers, de s'orienter vers la réduction durable de la pauvreté et la réduction des écarts de développement entre régions.

Les électeurs et les populations ont proposé au gouvernement, au ministère de l'Industrie et du Commerce, aux autres ministères et branches et aux autorités locales d'accélérer les mesures portant sur l'amélioration du climat d'investissement et des affaires, le règlement des difficultés en matière de mécanisme, de politiques, tout en simplifiant les formalités administratives.

Les électeurs ont demandé au ministère de l'Éducation et de la Formation de faire le bilan des travaux et de rendre public les problèmes liés aux manuels scolaires, d’assurer la qualité et de faire des économies, toute en évitant tout "monopole" dans la publication des manuels. Il est nécessaire aussi de réviser et d’assurer une supervision étroite, objective et transparente dans l'organisation de l'examen national du baccalauréat.

Les électeurs ont proposé au gouvernement de charger le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement, l'Inspection gouvernementale et les autorités locales de procéder à un examen général et d’inspecter la gestion, l'utilisation des terres, des ressources naturelles et des minéraux; de renforcer le dialogue entre autorités locales et habitants dans le règlement des conflits en matière de foncier.

Les électeurs ont suggéré au gouvernement d’exhorter les services compétents et les autorités des différents échelons à rehausser la responsabilité de l'Etat, des entreprises, des établissements de production et d’affaires et des habitants dans la protection de l’environnement ; d’augmenter les investissements dans ce travail ; de contrôler strictement l'exploitation des ressources naturelles et des minéraux.

Les électeurs ont invité les organes  chargés de l’élaboration des documents juridiques à tenir compte des commentaires et des critiques des organes, organisations et habitants. En particulier, les électeurs ont proposé au Parti et à l’Etat de continuer d’assurer une gestion unitaire des niveaux central et local, de mieux gérer le travail du personnel, de continuer de diriger la lutte contre la corruption et le gaspillage, de retirer le plus de biens spoliés.

En outre, les électeurs ont demandé aux organes compétents de prévenir et  prendre des mesures radicales contre les violations, en particulier celles de personnes assumant des postes de direction ou agissant en connivence avec des forces hostiles, d’empêcher  celles profitant des réseaux sociaux et d’Internet pour inciter à manifester, générant insécurité et menaçant l’ordre public. -VNA