Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung. Photo: VNA
 

Hanoi (VNA) – La première session du Comité national de pilotage du programme d’action "Défi Faim Zéro" pour la période 2016-2025 a eu lieu mercredi à Hanoi, sous l’égide du vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung.

Le Comité national de pilotage du programme d’action "Défi Faim Zéro" au Vietnam pour la période 2016-2025 a été créé sur décision du Premier ministre.

L'Initiative "Défi Faim Zéro" (Zero Hunger Challenge) a été avancée pour la première fois par le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, en marge de la Conférence de Rio+20 tenue en juin 2012 au Brésil. Ce programme a pour but d'encourager à intensifier les efforts dans la lutte contre la faim.

​Au Vietnam, les organisations onusiennes accréditées dans le pays, sous la direction du coordinateur permanent de l'ONU et les consultants techniques de la FAO (Organisation pour l'Alimentation et l'Agriculture), ont  coopéré pour élaborer le Programme national d'action "Défi Faim Zéro" pour la période 2016-2025.

Ce programme d’action soutient le Plan de développement socioéconomique, notamment les programmes cibles nationaux pour la réduction de la pauvreté durable et l'édification de la Nouvelle ruralité.

Le 14 janvier 2015, lors de la cérémonie de mise en route du programme au Vietnam, le Premier ministre s’est engagé à mettre en œuvre efficacement ce programme.

Le Vietnam couvre 330.000 km², et 103.000 sont utilisables pour l'agriculture. En 2013, le pays ​comptait 90 millions d'habitants dont 70% à la campagne.

Pendant les dernières années de la décennie 1980, le Vietnam devait importer plus d'un million de tonnes de vivres, ​son taux de pauvreté atteignait près de 70%. ​Autrefois pays pauvre et sous-développé, le Vietnam est devenu un pays en développement ​à revenu moyen. Son taux de pauvreté a été abaissé à 9% pendant la période 2010-2012 contre 46,9% pour la période 1990-1992. Le pays a atteint pour l'essentiel tous les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) de l'ONU. C'est grâce au développement de l'agriculture, notamment de la production vivrière, que le pays a pu surmonter les effets de la crise économique mondiale et régionale, maintenir un taux de croissance économique moyen d'environ 7% d​epuis 30 an​s, garantir le bien-être social et améliorer continuellement les conditions de vie de sa population.

Malgré de nombreux résultats obtenus dans le développement économique et la lutte contre la pauvreté, l'agriculture du Vietnam reste confrontée à deux grands défis que sont la compétitivité et les conséquences néfastes du changement climatique. Pour y faire face, le gouvernement vietnamien a réalisé deux Programmes majeurs que sont l'édification de la Nouvelle ruralité et la restructuration de l'agriculture.

La participation du Vietnam à l'Initiative "Défi Faim Zéro" témoigne de sa responsabilité non seulement de faire écho aux activités de l'ONU, mais encore de répondre à ses​ besoins réels. Sa participation à cette initiative l'aide à mieux lutter contre la pauvreté, à garantir la sécurité vivrière, alimentaire et nutritionnelle dans les zones rurales, notamment dans les régions reculées et peuplées par les ethnies minoritaires, les groupes de personnes vulnérables dans les régions du Nord-Ouest et du Tay Nguyen (Hauts Plateaux du Centre), particulièrement les femmes et  enfants.

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a demandé au ministère de l’Agriculture et du Développement rural ​d'oeuvrer, de concert avec d’autres ministères et branches, ​pour perfectionner le programme d’action national "Défi Faim Zéro" au Vietnam jusqu’à 2025 afin de le promulguer au premier trimestre 2018. Par ailleurs, les ministères et branches doivent travailler avec les organisations vietnamiennes et étrangères pour mobiliser les ressources pour ce programme. -VNA