La conférence nationale sur la prévention et la lutte contre la corruption. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - La conférence nationale sur la prévention et la lutte contre la corruption s’est terminée après un jour de travail et a achevé les programmes fixés.

Les participants ont écouté présenter un rapport sur le travail de lutte contre la corruption depuis le début du XIIe mandat du Parti et les tâches fixées pour le futur. Ils ont convenu de renforcer la sensibilisation auprès de la population sur la lutte contre la corruption et la responsabilité des cadres, des membres du Parti et des habitants dans ce combat ; de perfectionner les règlements, les politiques et la loi du Parti et de l’Etat ; de créer un couloir juridique pour le travail de lutte contre la corruption ; de renforcer l’examen et la supervision des disciplines du Parti et de gérer strictement les cadres et des membres du Parti ayant commis des fautes; d’appliquer bien les règlements sur le travail de personnel ; d’édifier un contingent de cadres compétents, prestigieux, intègres et capables de répondre aux missions dans le nouveau contexte.

Il faut poursuivre les règlements sur l’ouverture et la transparence des activités des organes et des organisations, contrôler les biens et le revenu des cadres dirigeants et gestionnaires, découvrir et régler à temps les affaires de corruption, continuer de perfectionner l’appareil chargé de la lutte contre la corruption, élargir ce combat dans le secteur privé et renforcer la coopération internationale dans ce domaine.

Dans son discours de clôture, le secrétaire général du Parti Nguyen Phu Trong a estimé que la lutte contre la corruption était une question importante et brûlante et devait être effectuée régulièrement et continuellement. Il a demandé aux cadres, membres du Parti, leaders d’arriver en tête dans ce combat pour instaurer la confiance auprès de la population. Il faut écouter les avis et suggestions des habitants.

Il faut sanctionner strictement les personnes ayant commis des fautes mais aussi encourager les cadres qui savent être responsable devant ce qu’ils ont fait, qui osent d’effectuer les innovations au service du développement du pays. Il est indispensable de lutter contre les arguments erronés des forces hostiles qui profitent de ce combat pour noircir le régime, le Parti et l’Etat.

Il a demandé l’accélération de la sensibilisation sur la lutte contre la corruption, l’édification d’un contingent des cadres et des membres du Parti intègres et respectant sérieusement les règlements du Parti et de l’Etat sur la lutte contre la corruption. Il a appelé la participation active de la presse à ce combat, le perfectionnement des règlements en élaborant un mécanisme de « prévention de corruption », le renforcement du contrôle et de la supervision de l’application des disciplines au sein du Parti.

Nguyen Phu Trong a insisté sur le règlement des faiblesses dans le travail de personnel, la simplification de l’appareil de l’Etat parallèlement à la réforme des régimes publics, la restructuration du contingent de cadres et de fonctionnaires, le renouvellement de la politique salariale et surtout l’édification d’un contingent de cadres capables d’accomplir les tâches fixées par les Résolutions des 6e et 7e Plénums du Comité central du Parti du XIIe mandat.

Le leader du Parti a aussi souligné l’amélioration de l’efficacité de la découverte et du règlement des affaires de corruption, notamment les affaires survenues dans les localités du ressort local et les affaires économiques intéressant l’opinion publique.

Enfin, il a demandé d’améliorer la compétence des organes chargés de la lutte contre la corruption. -VNA