Le président du Comité populaire de la ville de Hanoï Nguyen Duc Chung  (droite) et le Premier ministre français Edouard Philippe. Photo: VNA

Hanoï (VNA) – Le président du Comité populaire de la ville de Hanoï Nguyen Duc Chung a eu le 3 novembre une entrevue avec le Premier ministre français Edouard Philippe, en visite officielle au Vietnam du 2 au 4 novembre.

Le responsable de la capitale a remercié le Premier ministre, l’Etat et le peuple français d’avoir accordé des aides publiques au développement (APD) non remboursables à Hanoï pour mettre en œuvre des projets concernant la conservation de la culture et du traitement des questions de l’environnement et le développement de la voie ferrée.

Il a informé des résultats de coopération entre la capitale et des villes françaises et des entreprises françaises. Hanoï compte à présent 102 investisseurs français d’un fonds cumulant de près de 300 millions d’euros. Le commerce bilatéral entre Hanoï et des localités françaises s’est chiffré à 250 millions d’euros. Hanoï a établi des relations de jumelage avec la région Ile-de-France et la ville de Toulouse et stimule la coopération bilatérale dans la culture, le tourisme, la formation de personnel de santé. Hanoï met en œuvre plusieurs projets de coopération dans la santé avec Paris, coordonne avec l’Agence française de développement dans la conservation des patrimoines culturels et du vieux quartier, le traitement des déchets, la lutte contre la pollution de l’environnement et la résilience au changement climatique. Hanoï a signé avec l’ambassade de France un accord dans la lutte contre le changement climatique et la protection de l’environnement.

Il a proposé la possibilité de participation des élèves hanoïens aux cours d’étude au lycée française Alexandre Yersin, demandé au gouvernement français de continuer l’octroi des APD pour aider Hanoï à développer ses infrastructures de transports et de resserrer la coopération intégrale avec la région Ile-de-France et la ville de Toulouse. « Hanoï souhaite coopérer avec les partenaires français pour numériser les bases de données, édifier l’e-gouvernement et la ville intelligente, appliquer les technologies de l’information dans les programmes de développement de la ville. Hanoï s’intéresse et souhaité coopérer avec la France dans la conservation des patrimoines culturels, - secteur phare de France.

Edouard Philippe a exprimé que c’était sa première tournée au Vietnam et qu’il était étonnant et avait l’impression de vivre dans une localité française. Il a aussi exprimé son admiration devant les efforts de Hanoï dans la conservation de ses valeurs culturelles. La qualité de vie de la capitale s’améliore, étant une bonne condition pour attirer les investisseurs.

Selon le chef du gouvernement français, les bonnes relations entre Hanoï et des localités et entreprises françaises doivent être concrétisées par les projets. Il s’est engagé à resserrer les relations de coopération entre les deux parties, tout en demandant de multiplier les échanges entre les gouvernements, les localités, les entreprises et les habitants vietnamiens et français. -VNA