Pour le rapatriement sécuritaire des travailleurs vietnamiens de Libye

 Le gouvernement vietnamien fera tout son possible pour rapatrier les travailleurs vietnamiens depuis la Libye ou de les évacuer aux endroits sûrs, a affirmé la ministre du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, Nguyen Thi Kim Ngan.
 Le gouvernement vietnamien fera tout son possible pour rapatrier les travailleurs vietnamiens depuis la Libye ou de les évacuer aux endroits sûrs, a affirmé la ministre du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, Nguyen Thi Kim Ngan.

Lors d'une interview accordée jeudi 24 février à l'Agence vietnamienne d'information (AVI), la ministre a annoncé qu'il y avait actuellement plus de 10.400 travailleurs vietnamiens en Libye. Au 24 février, ces Vietnamiens sont en sécurité. Dans la ville de Benghari, point chaud depuis le 15 février, et dans la capitale de Tripoli, environ 7.000 de ces Vietnamiens ont cessé leur travail. Ils ont été évacués vers les lieux sûrs et ont reçu des vrivres et denrées alimentaires, et étaient déconseillés de sortir.

Selon la ministre, dès l'éclatement des violences en Libye, son organisme a collaboré avec le ministère des Affaires étrangères, ainsi que les ministères et services concernés pour suivre de près la situation via les organes de représentation diplomatique du Vietnam à l'étranger et aux Comités de gestion des travailleurs en Libye. La liste, le numéro de passeport et la date de sortie des travailleurs vietnamiens dans ce pays ont été fournis aux services consulaires et ambassades des pays pour assistance.

"Nous mettons à jour régulièrement la situation pour avancer les plans faisables, afin d'aider les travailleurs à s'évacuer en sécurité dans d'autres pays", a dit la ministre Nguyen Thi Kim Ngan. Pour l'instant, les employeurs étrangers ont évacué et évacuait environ 2.000 travailleurs vietnamiens dans les pays voisins de la Libye, dont l'Egypte, la Turquie, Malte, la Tunisie... pour les rapatrier. D'autres personnes ayant pris la route pour l'Egypte et la Tunisie ont été accueillies à la frontière par un groupe ad hoc envoyé par l'ambassadeur du Vietnam en Egypte.

Jeudi après-midi, les ministères du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, des Affaires étrangères et de la Sécurité publique, et la Compagnie générale de l'aviation du Vietnam (Vietnam Airlines) se sont réunis pour approuver les plans de rapatriement des travailleurs vietnamiens, dans le but de leur garantir la sécurité dans n'importe quelle situation.

Le ministère des AE a travaillé avec les ambassades de certains pays avoisinants de Libye pour demander l'assistance en faveur des travailleurs vietnamiens évacués dans ces pays.

Le ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales enverra des groupes de travail qui prendront les voies routière ou maritime vers la Libye depuis des pays avoisinants pour aider les travailleurs vietnamiens et chercher à les rapatrier par voie aérienne, a annoncé la ministre Nguyen Thi Kim Ngan.

"Nous avons préparé des régimes d'assistance en faveur des travailleurs rapatriés conformément aux règlementations de l'Etat", a-t-elle affirmé. - AVI

Voir plus