Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc préside la réunion sur le développement rapide et durable de l’industrie de bois et de la sylviculture. Photo: VNA

Ho Chi Minh-Ville (VNA) – Une réunion sur le développement rapide et durable de l’industrie de bois et de la sylviculture pour parvenir à un chiffre d’affaires d’exportation de 9 milliards de dollars en 2018 a eu lieu ce mardi 8 août à Hanoï sous l’égide du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc.

Les participants ont discuté des mesures pour assurer les ressources de matières premières de qualité pour le secteur sylvicole et demandé au gouvernement de perfectionner les mécanismes et politiques pour poser le fondement juridique aidant les entreprises dans leurs affaires. Ils ont aussi abordé l’élargissement des débouchés, le développement des ressources humaines, l’amélioration de la qualité des produits…

La sylviculture affirme sa position en tant qu’un secteur économique important du pays. Le bois et ses dérivés se classent 6e parmi les marchandises exportées du Vietnam, représentant 6% du part de marché d’exportation de ce produit du monde et se classant première au sein de l’ASEAN, deuxième en Asie et cinquième du monde. Le bois et ses dérivés du Vietnam sont écoulés sur le marché de 120 pays et territoires. Les exportations des produits en bois ont connu une hausse annuelle de 13% pour la période 2010-2017 pour atteindre 8,03 milliards de dollars en 2017.

Outre ses contributions à la croissance économique, la sylviculture a créé environ 500.000 emplois dans les établissements de transformation et des millions d’autres dans les régions rurales et montagneuses, contribuant à la stabilité du bien-être social et au développement économique durable.

S’adressant à la réunion, Nguyen Xuan Phuc a estimé les contributions de ministères, secteurs, localités et des travailleurs aux réalisations du secteur sylvicole. Il a souligné les efforts pour verdir les terrains nus et protéger la forêt naturelle. Le taux de couverture de la forêt atteindra cette année 42%. Environ 11 millions d’hectares de forêt naturelle sont placés sous contrôle strict.

Il a souligné l’édification de la marque pour les produits en bois du Vietnam, la fourniture de fonds pour le reboisement et la production, l’empêchement de la déforestation et de l’exploitation illégale de bois. Le Premier ministre a demandé aux autorités locales de bien gérer les exploitations de la forêt et d’appliquer les sanctions sévères pour les violations.

En conclusion, Nguyen Xuan Phuc a confié à la sylviculture la mission de devenir le secteur économique de pointe du pays dans dix ans. Le Vietnam deviendra un centre prestigieux du monde en termes de production, de transformation et d’exportation des produits en bois. L’objectif du secteur est d’exporter cette année 9 milliards de dollars, 10-11 milliards de dollars en 2019, 12-13 milliards de dollars en 2020 et 18-20 milliards de dollars en 2025. -VNA