Hô Chi Minh-Ville (VNA) – De nombreux groupes étrangers, comme ParkCity et Lotte, ambitionnent d’étendre leurs activités au Vietnam dans les temps à venir.

Plusieurs geants etrangers ambitionnent de se renforcer sur le marche vietnamien hinh anh 1Lotte a récemment mis en chantier le projet d’une zone urbaine intelligente nommée « Lotte eco smart city Thu Thiem ». Photo : baodautu.

Récemment, le groupe malaisien ParkCity Property Holdings a proposé d’investir à Long An, dans le projet de complexe urbain et industriel, sur une superficie de 2.600 ha avec un parcours de golf de 36 trous.

Lors d’une réunion avec les dirigeants provinciaux, Datuk Seri Yaw Chee Siew, président de ParkCity Property Holdings, a déclaré que ParkCity souhaite construire un complexe de développement durable à Long An pour profiter de son emplacement à proximité de Hô Chi Minh-Ville.

Fin juin dernier, ParkCity s’est également rendu à Dà Nang pour sonder les opportunités d’investissement.
Ces démarches montrent qu’après le succès de ParkCity Urban Area (arrondissement de Hà Dông, capitale Hanoï), ce groupe malaisien continue de viser de grands projets sur le marché vietnamien.

Le groupe sud-coréen Lotte a un mouvement similaire.

Début septembre, juste à l’occasion de la fête nationale vietnamienne, Lotte a lancé le projet d’une zone urbaine intelligente nommée « Lotte eco smart city Thu Thiêm » (à Hô Chi Minh-Ville), d’une valeur de 900 millions de dollars.

Ainsi, Lotte a franchi une nouvelle étape dans son plan d’investissement au Vietnam, après avoir investi dans une série de projets, tels que Lotte Center Hanoï, Lotte Hotel Saigon et Lotteria.

De plus, Lotte Mall Tây Hô est également en cours de construction à Hanoi.

Shin Dong Bin, président du groupe Lotte, a partagé que Lotte Eco Smart City Thu Thiêm était le « point de départ » des prochaines activités d’investissement de Lotte au Vietnam.

Cela est d’autant plus significatif que l’année 2022 marquera le 30e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Vietnam et la République de Corée.

Samsung a également annoncé qu’il investirait 3,3 milliards de dollars supplémentaires en 2022, après avoir réussi avec des complexes high-tech à Bac Ninh, Thai Nguyên et Hô Chi Minh-Ville.

Pendant ce temps, Uniqlo, un grand groupe japonais, vient d’annoncer qu’il ouvrirait, en automne-hiver de cette année, 3 magasins supplémentaires à Hanoi.

« Le lancement de trois magasins à venir continuera de contribuer à la promotion des activités de la marque avec un système de 15 magasins de détail et une boutique en ligne, concrétisant l’engagement d’apporter des contributions positives à long terme pour la communauté et la société vietnamiennes », a déclaré Osamu Ikezoe, directeur général d’Uniqlo Vietnam.

Les attentes du Vietnam

Les « géants » étrangers expriment toujours leur intérêt pour le marché vietnamien, beaucoup d’entre eux ont déjà réalisé leurs plans d’investissement. Samsung et Intel ou encore STS Development (République de Corée) en sont des exemples typiques.

Fin août, STS a signé un protocole d’accord avec des partenaires et le Service du plan et de l’investissement de la province de Long An portant sur la promotion des investissements et le développement de projets de complexes multifonctionnels, comprenant des villas de villégiature, un parcours de golf et un complexe touristique d’une superficie de 150 ha.

Foxconn, pour sa part, a également de nouveaux plans d’investissement au Vietnam.

Philipp Rosler, ancien directeur du Forum économique mondial, a qualifié d’excellente l’apparition du Vietnam dans les plans de grandes entreprises technologiques.

Selon le ministre du Plan et de l’Investissement Nguyên Chi Dung, le Vietnam souhaite non seulement attirer les investissements directs étrangers, mais aussi des projets à grande échelle et de technologies avancées.

Cependant, le conflit entre la Russie et l’Ukraine et le retour du Covid-19 exercent un impact négatif sur l’investissement mondial.

Dans ce contexte, il est nécessaire pour le Vietnam de tirer profit des opportunités apportées par la tendance à la mobilité des capitaux d’investissement. – NDEL/VNA