Le Premier ministre sud-coréen Lee Nak Yeon rend hommage au président Tran Dai Quang.

 

Hanoi (VNA) - Partageant la tristesse et les pertes avec le Parti, l’Etat et le peuple vietnamiens, de nombreuses délégations du Parti, de l’Etat et du gouvernement de plusieurs pays, des ambassadeurs, des chargés d’affaires des pays, et des représentants des organisations internationales au Vietnam ont rendu hommage, mercredi matin, au président Tran Dai Quang.

La haute délégation du Parti et de l’Etat du Laos a été conduite par Phankham Viphavanh, membre du Bureau politique du Comité central du Parti populaire révolutionnaire du Laos et vice-président du Lao ; celle du Cambodge, conduite par le Premier ministre Hun Sen. La délégation du Parti communiste de Cuba a été dirigée par Roberto Morales Ojeda, membre du Bureau politique, vice-président du Conseil d’Etat et du Conseil des ministres ; celle de la Fédération de la Russie, par la vice-présidente de la Douma d’Etat Epifanova Olga Nikolaevna.

La délégation japonaise conduite par le secrétaire général du Parti démocrate du Japon Toshihiro Nika est venue rendre hommage au président Tran Dai Quang. L’Empereur et l’Impératrice du Japon ont envoyé une couronne funéraire.

La délégation de la République de Corée dirigée par le Premier ministre Lee Nak Yeon ; celle de Singapour conduite par le vice-Premier ministre, ministre pour la Coordination de la Sécurité nationale de Singapour Teo Chee Hean ; celle du Mozambique dirigée par l’ancien président Armando Emilio Guebuza…, le secrétaire général de la Fédération syndicale mondiale George Mavrikosont également rendu hommage au président Tran Dai Quang.

Une délégation du Vatican et du Conseil épiscopal du Vietnam conduite par l’Archevêque Marek Zalewski, envoyé spécial non résident du Saint-Siège au Vietnam et le Cardinal Nguyen Van Nhon est arrivée rendre hommage au président Tran Dai Quang.

Le général, professeur-docteur Tran Dai Quang est né le 12 octobre 1956 dans la commune de Quang Thien, district de Kim Son, province de Ninh Binh. Il a participé aux forces de la Police populaire en 1972 et est devenu membre du Parti communiste du Vietnam en juillet 1980.

Durant plus de 45 ans d’activités révolutionnaires, M. Tran Dai Quang a assumé plusieurs tâches importantes confiées par le Parti, l’Etat, le ministère de la Sécurité publique et le peuple. Il s’agit du président du Département d’état-major de la sécurité ; du vice-président du Département général de la sécurité ; du vice-ministre de la Sécurité publique ; du secrétaire du Comité du Parti de la Sécurité publique, ministre de la Sécurité publique, du président du Comité de pilotage du Tay Nguyen ; du membre du Comité central du Parti communiste du Vietnam des Xe, XIe et XIIe exercices, du membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste du Vietnam des XI et XIIe exercices ; du président de la République socialiste du Vietnam, du président du Conseil de défense et de sécurité, du commandant en chef de Forces armées populaires, du chef du Comité national de pilotage de la réforme judiciaire, du député de l’Assemblée nationale des XIIIe et XIVe législatures.

Il a eu des contributions importantes pour la cause révolutionnaire glorieuse du Parti, de l’Etat et du peuple vietnamiens, notamment pour les forces de la Police populaire ; ainsi que pour l’œuvre d’édification et de défense de la Patrie. Il s’est vu décerner par le Parti et l’Etat de nombreux ordres, médailles et l’Insigne de 30 ans de membre du Parti. Son décès est une grande perte pour le Parti, l’Etat et le peuple vietnamiens.

La cérémonie funéraire à la mémoire du président Tran Dai Quang a lieu de 07h00 du 26 septembre à 07h00 du 27 septembre.

Les cérémonies commémoratives seront également organisées à 07h30 du 27 septembre à la Maison funèbre nationale à Hanoi, à la Salle de réunification de Hô Chi Minh-Ville, et au village natal du président Tran Dai Quang : commune de Quang Thien, district de Kim Son, province de Ninh Binh. -VNA