Les participants au cours d’entraînement de l’hôpital de campagne de deuxième niveau No2. Photo : https://www.qdnd.vn

Hanoi (VNA) – Le Département des opérations de maintien de la paix du Vietnam, l’Institut de la médecine militaire, le Commandement de la capitale Hanoi et des services concernés ont débuté le 19 juin un cours d’entraînement de l’hôpital de campagne de deuxième niveau No2 à la division de l’infanterie 301, relevant dudit Commandement.

Ce cours de formation durera deux semaines avec l’assistance de pays partenaires que sont le Royaume-Uni, les Etats-Unis et l’Australie. Dix-sept experts en médecine militaire de ces trois pays y participent.

Au nom de ces experts, James Ralph, directeur de la santé de l’Ecole royale d’entraînement de médecine militaire du Royaume-Uni a dit qu’il était impressionné par les efforts du Vietnam pour ce cours de formation. Il s’agit d’une preuve vivante de la coordination multinationale dans le déploiement des missions de l’ONU, a-t-il insisté.

S’exprimant à l’ouverture de ce cours, le colonel Nguyen Nhu Canh, directeur adjoint du Département des opérations de maintien de la paix du Vietnam, a dit que cette formation visait à évaluer les compétences générales, notamment le niveau de traitement des situations médicales, afin d’améliorer de manière intégrale la compétence de l’hôpital de campagne de deuxième niveau No2 avant son départ en mission à Bentiu au Soudan du Sud.

Selon le colonel Nguyen Nhu Canh, au cours de près de 2 ans depuis sa création, le personnel de cet hôpital est entraîné de manière intégrale, aussi bien en médecine qu'en pratique de l'anglais. Ce personnel a fait d’importants efforts pour accomplir les phases d’entraînement intenses. -VNA