Le 6e Forum populaire de l'ASEAN (APF) a débuté le 24 septembre à Hanoi.

Celui-ci réunit le vice-Premier ministre vietnamien Nguyen Thien Nhan, le secrétaire général adjoint de l'ASEAN, Bagas Hapsoro, et plus de 700 délégués représentant des organisations populaires des pays aséaniens...

Dans son allocution d'ouverture, Nguyen Thien Nhan a passé en revue la période des 15 dernières années, c'est-à-dire depuis que le Vietnam est membre de cette association. Concomitamment au développement général de l'ASEAN, les relations entre le Vietnam et les pays membres ont connu une grande évolution. En 2010, le Vietnam assume la présidence de cette association alors que sa charte vient d'entrer en vigueur et qu'elle se dirige sûrement vers l'édification d'une communauté en 2015. Ayant une conscience aigüe de ses responsabilités, le gouvernement vietnamien a contribué et contribue activement à la mise en oeuvre des plans adoptés suivant le principe "S'orienter vers la Communauté de l'Asean : de la vision à l'action".

Soulignant le rôle actif du peuple dans l'édification d'une Communauté de l'Asean de paix, de stabilité et de développement plus homogène et plus durable, le vice-Premier ministre Nguyen Thien Nhan a souhaité que, lors de ce Forum, les délégués non seulement discutent et donnent des recommandations à destination des gouvernements des pays aséaniens, mais aussi s'accordent sur les mesures nécessaires pour développer la coopération et la coordination de l'action des diverses organisations populaires afin de contribuer efficacement au processus d'édification d'une Communauté de l'Asean tenant compte des peuples.

Nguyen Thien Nhan a également espéré que grâce à ce Forum, les délégués pourront mieux comprendre le Vietnam à travers l'histoire de sa libération nationale, les succès qu'il a obtenus comme les défis qu'il lui reste à surmonter, et les objectifs qu'il s'est fixé. Ce Forum contribuera à approfondir la compréhension mutuelle, les relations d'amitié et la coopération entre les organisations populaires du Vietnam et celles des pays de la région comme du monde.

Au nom des organisations populaires du Vietnam assumant la responsabilité d'organiser ce 6e Forum populaire de l'ASEAN, le président de l'Union des organisations d'amitié du Vietnam, Vu Xuan Hong, a indiqué qu'une plus grande solidarité ainsi que des relations d'amitié et de coopération plus profondes entre les organisations populaires de la région sont une exigence dont la signification est extrêmement importante. Et il s'agit en effet d'un des premiers objectifs de ce Forum. Les organisations populaires du Vietnam partagent un même souhait de promouvoir les relations d'amitié et de coopération avec leurs homologues des pays aséaniens, de contribuer activement au développement de mouvements populaires pour la paix, le développement équitable et durable, ainsi que pour la démocratie et le progrès social dans la région.

Au nom des délégués participant à ce Forum, le professeur Francisco Nememzo de l'Université nationale des Philippines, a estimé que l'ASEAN doit créer des liens étroits entre les organisations populaires afin de pouvoir tous ensemble surmonter les conséquences de la mondialisation.

A l'issue de cette cérémonie d'ouverture, les organisations populaires des pays aséaniens se sont réunies en une première séance plénière consacrée à "L'édification de la communauté de l'ASEAN : opportunités et défis".

Durant ce Forum qui se poursuit jusqu'au 26 septembre prochain, les délégués se réuniront en six séances plénières et dans le cadre de 16 séminaires consacrés à l'intégration et la coopération économique, à l'enfance, aux paysans, à l'agriculture et au développement rural, au changement climatique, aux ressources naturelles, à l'énergie, à l'eau, aux handicapés, à l'élévation des capacités des femmes et à l'égalité entre les sexes... -AVI