La cérémonie d'offrande d'encens aux rois Tran. Photo: VNA

Thai Binh (VNA) - La fête du Temple des rois Tran à Thai Binh a débuté dimanche 17 février (le 13e jour du premier mois lunaire) dans la zone des tombeaux et du temple des rois Tran dans la commune de Tien Duc, district de Hung Ha de cette province du Nord. Des milliers de pèlerins ont brûlé des baguettes d’encens en mémoire de ces rois.

Lors de la cérémonie d’ouverture, le président du Comité populaire du district de Hung Ha, Nguyen Thanh Tuyen, a rappelé les contributions de la dynastie des Tran dans l’œuvre d’édification et de défense nationale, notamment leurs trois victoires contre les Mongols en 1228, 1258 et en 1285.

La fête comprend des rites, des représentations artistiques, des jeux populaires et des compétitions sportives, outre une procession solennelle des eaux. Elle se poursuit jusqu'au 22 février, soit le 18e jour du premier mois lunaire.

La dynastie des Trân dirigea le Dai Viêt de 1225 à 1400. Elle est considérée comme l'une des plus brillantes de l'histoire du Vietnam. Elle repoussa trois fois les envahisseurs Mongols, la plus importante bataille étant celle de Bach Dang, remportée par le prince Trân Hung Dao en 1288.

Si la province de Nam Dinh (Nord) est la terre des ancêtres des Trân, le district de Hung Ha, province de Thai Binh, est celle où la dynastie des Trân a été fondée il y a environ 800 ans. Les rois Trân, tels Trân Thai Tông, Trân Thanh Tông et Trân Nhân Tông, ainsi que leurs reines, reposent ici dans des tombeaux nommés Tho Lang, Chiêu Lang, Du Lang, Quy Duc Lang...

En 2014, la fête du Temple des rois Tran à Thai Binh a été classée au Patrimoine culturel immatériel national et la zone des tombeaux et du temple des rois Tran, au site national spécial. -VNA