La séance plénière de la 11e session du Conseil des Affaires ethniques de l'Assemblée nationale a commencé le 15 mai à Hanoi.

Lors de cette session qui se poursuivra jusqu'au 19 mai, les participants discuteront d'importants contenus de la préparation de la 9e session de l'Assemblée nationale (13e législature). Il s'agit du rapport sur l'application des politiques en matière de nationalités et les tâches centrales pour les temps à venir, de celui sur les activités du Conseil des Affaires ethniques de la 8e à la 9e session de l'Assemblée nationale de la 13e législature. Les débats porteront également sur plusieurs projets de loi importants qui seront discutés lors de la 9e session de l'AN comme le Code civil (amendé), le Code pénal (amendé), la loi sur le référendum..., a annoncé le président du Conseil des Affaires ethniques Ksor Phuoc.

Dans son rapport sur l'application des politiques en matière de nationalités et les tâches centrales pour les temps à venir, le vice-président du Conseil des Affaires ethniques Son Phuoc Hoan a souligné qu'en 2015, ces politiques ne seront plus valables alors que leurs objectifs ne sont pas encore atteints. Le nombre de bénéficiaires de celles-ci demeure important, et seulement 32% du budget affecté a été décaissé.

Selon Mme Truong Thi Hue, outre le développement économique des ethnies minoritaires, il faut accorder une attention soutenue à la préservation de l'identité nationale.

Le président du Conseil Ksor Phuoc a demandé de collaborer étroitement dans l'examen des mécanismes et politiques existants à l'égard des minorités ethniques, d'éclaircir les rapports entre le Comité des ethnies et d'autres organes dans l'application des politiques des minorités, ainsi que d'aider les ethnies minoritaires à améliorer leurs conditions de vie. -VNA