Ninh Binh est déterminée à accélérer la restructuration agricole dans le sens
de l’industrialisation et de la modernisation. Photo: VNA

Ninh Binh (VNA) - Ninh Binh a généralisé des dizaines de modèles de production agricole high-tech. Résultat : des produits de haute qualité et des retombées économiques importantes qui profitent à tous.

Le Service de l’agriculture et du développe-ment rural de la province septentrionale de Ninh Binh se base sur trois grands critères pour développer l’agriculture locale : haute valeur économique, efficacité et sécurité. «Chaque année, plusieurs établissements relevant du Service provincial appliquent une série de modèles de production pour sélectionner les meilleurs. Ces modèles sont ensuite étendus au niveau des agriculteurs exploitants», a informé Pham Van Trung, directeur du Centre d’encouragement à la production agricole.

En ce qui concerne la riziculture, ledit centre a initié les paysans à accéder à une nouvelle technique d’ensemencement. Ainsi, grâce à un rendement plus élevé, les riziculteurs inscrits dans les coopératives des districts de Yên Khanh et Yên Mô récoltent désormais l’équivalent de 3-4 millions de dôngs par hectare.

La mécanisation de la production agricole est également encouragée pour réduire les pertes après récolte et les coûts de production. À présent, la totalité des récoltes se fait à l’aide de moissonneuses-batteuses, grâce notamment au travail de sensibilisation du Centre d’encouragement à l’agriculture, qui a offert trois machines aux districts. Maintenant, la province compte plus de 200 moissonneuses de ce genre. Le centre a en outre encouragé les coopératives à acheter des machines de séchage pour assurer la qualité et la pérennité des produits après récolte, la météo étant souvent capricieuse. 

Priorité à l’agriculture high-tech

Faisant écho au mouvement de production agricole de haute technologie et propre, le Service provincial de l’agriculture et du développement rural a appliqué un modèle de maraîchers high-tech. Les résultats sont plus qu’encourageants : les bénéfices ont atteint des centaines de millions de dôngs par hectare - 720 millions pour les concombres.

Durant ces 25 dernières années, Ninh Binh a enregistré une croissance économique moyenne de 17,59% par an. En 2016, son Produit régional brut domestique (GRDP) a progressé de 52 fois, et ses exportations ont bondi de plus de 400 fois par rapport à 1992 pour atteindre plus d’un milliard de dollars. Enfin, la province a accueilli 6,5 millions de touristes en 2016, un record. -CVN/VNA