Le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, Nguyen Phu Trong (droite), et le président du Sénat du Mexique Ernesto Cordero Arroyo. Photo : VNA

 

Hanoï (VNA) - Le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyen Phu Trong, a exhorté le Vietnam et le Mexique à renforcer les relations bilatérales.

Lors d'une réception du président du Sénat du Mexique Ernesto Cordero Arroyo tenue le 20 janvier à Hanoï, le chef du PCV a salué la participation de la délégation mexicaine à la 26ème conférence annuelle du Forum parlementaire Asie-Pacifique (APPF-26) dans la capitale vietnamienne.

Il a hautement apprécié le rôle et la position du Mexique en Amérique latine et a remercié le peuple mexicain pour sa solidarité et son soutien au Vietnam dans sa cause de libération nationale et de réunification par le passé.

Il a réaffirmé la volonté constante du Vietnam de renforcer l'amitié et la coopération avec l'État, le Parlement, les partis politiques et le peuple mexicains. Il a aussi demandé aux deux parties de renforcer davantage leurs relations, d'accélérer l'échange de délégations et les activités d’échanges entre les deux peuples.

De son côté, Ernesto Cordero Arroyo a loué la politique intérieure et ​étrangère du Vietnam ainsi que les réalisations et le rôle du pays dans la région et dans le monde, estimant que le Vietnam connaîtrait de meilleurs résultats encore dans les années à venir.

Il a affirmé le désir et la détermination de promouvoir l'amitié et la coopération entre les deux corps législatifs, États et peuples, suggérant aux deux parties de continuer à tirer pleinement parti des possibilités et du potentiel pour élargir leur coopération multiforme à l'avenir.

Ce matin toujours, le président du Sénat mexicain Ernesto Cordero Arroyo a été reçu par la présidente de l’Assemblée nationale vietnamienne, Nguyen Thi Kim Ngan.

Nguyen Thi Kim Ngan a souligné les relations croissantes entre les deux pays, notant que le commerce bilatéral a atteint 2,37 milliards d’USD en 2016, soit dix fois plus qu'en 2006.

Elle a suggéré que les deux parties augmentent l'échange de délégations parlementaires et d'expériences à tous les niveaux tout en travaillant étroitement les uns avec les autres pour superviser la mise en œuvre des accords signés entre les gouvernements et les ministères des deux pays.

Elle a également souhaité que les deux parties continuent à se soutenir mutuellement dans les forums interparlementaires internationaux et régionaux, y compris l'Union interparlementaire (UIP) et l’APPF. -VNA