Nécessité de développer le tourisme maritime et insulaire

Le tourisme maritime et insulaire représente plus de 70% des arrivées touristiques internationales au Vietnam. Cependant, son développement pose de nombreux problèmes pressants.
Nécessité de développer le tourisme maritime et insulaire ảnh 1Photo d'illustration: https://www.tinnhanhchungkhoan.vn
Hanoï (VNA) - Le tourisme maritime et insulaire représente plus de 70% des arrivées touristiques internationales au Vietnam. Cependant, son développement pose de nombreux problèmes pressants.  

Selon Pham Hong Long, doyen de la Faculté de tourisme de l’Université des sciences sociales et humaines (relevant de l’Université nationale du Vietnam, Hanoï), le Vietnam est un pays côtier, avec 3.260 km de côtes. Il compte 28 villes et provinces littorales, 12 districts insulaires, plus de 3.000 îles, près de 400 plages.

« La Stratégie de développement du tourisme du Vietnam à l'horizon 2025, avec une vision à l'horizon 2030, indique que le tourisme maritime et insulaire est l'une des quatre principales lignes de produits du tourisme vietnamien », a-t-il souligné.

Les quatre principales lignes de produits touristiques du Vietnam sont le tourisme maritime et insulaire, l'écotourisme, le tourisme culturel et le tourisme urbain. Il est nécessaire de se concentrer sur le développement des marques du Vietnam dans ces types de tourisme et de les promouvoir fortement dans le monde, a affirmé le spécialiste.

Actuellement, le Vietnam n'exploite qu'environ 20% de ses plages. Par ailleurs, les ressources humaines pour le tourisme en général, pour le tourisme maritime et insulaire en particulier, dans la période post-Covid-19, manquent en quantité et sont faibles en compétences. En particulier, le Vietnam ne dispose pas encore de produits haut de gamme dans le tourisme maritime et insulaire pour augmenter les revenus et promouvoir le développement durable, a indiqué Pham Hong Long.
Nécessité de développer le tourisme maritime et insulaire ảnh 2Des croisiéristes étrangers arrivent au Vietnam. Photo: VNA

Selon des experts, les politiques actuelles n'ont pas vraiment créé de conditions favorables pour que les investisseurs développent des services touristiques dans les zones maritimes et les îles. Par conséquent, il est nécessaire de lancer des plans et stratégies pour développer le tourisme maritime et insulaire de manière plus harmonieuse et durable.

En outre, après le Covid-19, les touristes sont plus responsables, ils n'iront pas dans des endroits qui ne sont pas propres. Ainsi, la gestion de l’environnement dans les destinations doit être mise en œuvre de manière efficace et radicale.-VNA

Voir plus