Mois d'action pour l'environnement : unissons-nous pour un « avenir vert »

Le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement appelle à mettre en œuvre des solutions radicales pour restaurer les écosystèmes, protéger l'environnement.
Mois d'action pour l'environnement : unissons-nous pour un « avenir vert » ảnh 1Photo d'illustration : VNA

Le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement vient d'adresser aux ministères, agences, localités, organisations socio-politiques, associations, sociétés, entreprises et d’autres organisations concernées une dépêche officielle sur le Mois d’action pour l'environnement, en réponse à la Journée mondiale de l'environnement (5 juin) et à la Journée internationale de la biodiversité (22 mai).

Le ministère les appelle à mettre en œuvre des solutions radicales pour restaurer les écosystèmes, protéger l'environnement, conserver la nature, planter des arbres, collecter et traiter des déchets, en vue de promouvoir une vie verte.

Les écosystèmes sont sources de très nombreux « bienfaits » pour l'espèce humaine, gratuits tant que les écosystèmes sont préservés.

Depuis la Conférence des Nations unies sur l’environnement et le développement de 1992, qui s’est tenue à Rio de Janeiro au Brésil, et avec l'Évaluation des écosystèmes pour le millénaire, ces services écologiques commencent à être quantifiés, et certains tentent d'évaluer leur valeur économique. On les classe généralement en services d'approvisionnement (nourriture, eau, bois, fibres...) ; services de régulation : régulation macro- et micro-climatiques, régulation des inondations et des maladies, résilience des écosystèmes face aux catastrophes, etc ; services culturels : bénéfices non matériels, enrichissement spirituel, plaisirs récréatifs et culturels, expérience et valeurs esthétiques, intérêt pédagogique offert par la nature utile aux relations sociales et à la formation humaine ; services de soutien : ils sont la condition du maintien des conditions favorables à la vie sur Terre, avec notamment les cycles bio-géo-écologiques des éléments (nutritifs ou non). On leur ajoute parfois les « services ontogéniques », qui représentent l'apport au corps humain et à l'esprit qui se sont développés depuis trois millions d'années au contact direct de la nature et de ses stimuli.

Tous ces services dépendent de la biodiversité, élément clé du caractère auto-catalytique, évolutif et auto-adaptatif des écosystèmes.

Cependant, l'augmentation de la population humaine, le développement de l'industrie, de l'urbanisation et des transports, ainsi que la surpêche et les cultures peu diversifiées..., conduisent à la détérioration des écosystèmes.

Devant cette situation, les Nations Unies ont diffusé un « appel à l’action internationale » pour mobiliser le soutien politique et financier nécessaire en vue de restaurer les écosystèmes déboisés et dégradés de la planète au cours de la prochaine décennie. Approuvée par l’Assemblée générale le 1er mars, la « Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes » se déroule de 2021 à 2030.

En conséquence, le thème de la Journée mondiale de l'environnement de cette année est la restauration des écosystèmes.

En même temps, le thème de la Journée internationale de la diversité biologique 2021 est « Nous faisons partie de la solution ». Cette journée internationale s'inscrit dans le cadre de l'année 2021 définie comme une super année pour la biodiversité, avec des événements majeurs prévus tels que la 15e Conférence des parties (COP15) de la Convention sur la diversité biologique ou le Forum des Nations unies sur la biodiversité.

Au Vietnam, afin d'assurer l’efficacité du Mois d'action pour l'environnement, le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement appelle les localités et les organisations à promouvoir la création et la gestion efficace de réserves naturelles. En outre, les ministères, secteurs et localités doivent renforcer le contrôle du commerce des espèces sauvages, restaurer les écosystèmes dégradés, protéger le paysage naturel et la biodiversité.

Mois d'action pour l'environnement : unissons-nous pour un « avenir vert » ảnh 2Un éléphant dans les Hauts Plateaux du Centre. Photo : Vietnam+

Ils sont de plus appelés à promouvoir le développement et la mise en œuvre de modèles économiques pour une utilisation durable des ressources naturelles, à mettre en œuvre des projets de plantation d'arbres, de collecte de déchets...

Il est également important d’organiser une campagne de communication sur le Mois d'action pour l'environnement, la Journée mondiale de l'environnement et la Journée internationale de la biodiversité 2021, appelant les organisations et les particuliers à se donner la main pour restaurer les écosystèmes et conserver la biodiversité./.-VietnamPlus

Voir plus