Mise en œuvre des plans de soutien au relevement post-conflit en Syrie hinh anh 1Des pompiers ont éteint un bus bombardé dans la capitale Damas, en Syrie, le 20 octobre 2021. Photo : Xinhua/VNA


New York (VNA) - Le 27 octobre, le Conseil de sécurité des Nations Unies a tenu une réunion sur la situation en Syrie, avec la participation de l'envoyé spécial du secrétaire général des Nations Unies pour la Syrie Geir Pedersen et du secrétaire général adjoint des Nations unies aux affaires humanitaires Martin Griffiths.

Concernant la situation humanitaire, Martin Griffiths a déclaré que le peuple syrien vivait dans des situations difficiles en raison de l'escalade de la situation sécuritaire dans le nord-ouest de la Syrie, du lourd impact de la crise économique, de l'insécurité de l'eau et du COVID-19.

Prenant la parole lors de la réunion, l'ambassadeur Pham Hai Anh, chargé d'affaires par intérim du Vietnam auprès de l'ONU, a affirmé son soutien à une solution politique menée et maîtrisée par le peuple syrien, appelant toutes les parties à négocier de manière constructive ainsi qu'à promouvoir la confiance.

L'ambassadeur Pham Hai Anh a partagé ses préoccupations sur la situation du peuple syrien devant l'insécurité, la crise économique et surtout les évolutions de plus en plus compliquées du COVID-19. Il a soutenu la promotion de la coopération pour maintenir les efforts d'aide humanitaire et renforcer la résilience du peuple syrien après la crise. -VNA