Marché boursier vietnamien: le jeu des "nains"

En 2018, la bourse du Vietnam était considérée comme la plus performante de la région en matière de mobilisation de capitaux.
Marché boursier vietnamien: le jeu des "nains" ảnh 1La SSC intensifiera la supervision des activités de mobilisation et d’utilisation de fonds mobilisés sur le marché boursier. Photo: Vietnamplus

Hanoi (VNA) - En 2018, la bourse du Vietnam était considérée comme la plus performante de la région en matière de mobilisation de capitaux, mais pour un développement durable et stable, de nombreux défis doivent encore être surmontés.

Peu d'investisseurs sont des organisations

En 2018, le total des capitaux mobilisés sur le marché boursier vietnamien a dépassé 278.000 milliards de dongs (plus de 11,6 milliards de dollars), soit une hausse annuelle de 14%, dont 192.000 milliards ont été mobilisés à travers les obligations gouvernementales et 86.000 milliards par des entreprises.

Des informations annoncées par Pham Hong Son, président adjoint de la Commission d'Etat des valeurs mobilières (SSC), lors de la conférence organisée le 22 février à Hanoï et consacrée à la mise en œuvre des missions de développement du marché boursier en 2019.

Marché boursier vietnamien: le jeu des "nains" ảnh 2Pham Hong Son, président adjoint de la Commission d'Etat des valeurs mobilières (SSC), lors de la conférence organisée le 22 février à Hanoï. Photo: Vietnamplus

Les capitaux mobilisés sur le marché boursier permettent aux entreprises d’élargir leurs activités de production, de commerce et de réduire leurs emprunts bancaires, a-t-il souligné.

Selon Pham Hong Son, bien que le marché boursier se soit développé rapidement et que les liquidités n'aient cessé de s'améliorer ces dernières années, ces progrès ne sont pas vraiment durables. Les indices VN-Index et VN30 ont fluctué de manière anormale à maintes reprises pendant quelques périodes.

Par ailleurs, malgré sa croissance rapide, le marché dérivé demeure si petit qu'il attire, pour la majorité, des investisseurs individuels (99,76%). Les activités de prévention des risques ne sont pas ciblées car trop peu d'investisseurs institutionnels sont présents sur ce marché.

Manque de transparence de l'information

Pour attirer les investissements à long terme, les entreprises vietnamiennes doivent rendre leurs informations transparentes.

Bien que les informations sur le marché bousier vietnamien deviennent de plus en plus claires, certaines entreprises restent passives dans la publication d'informations sur leur fonctionnement, l'utilisation de leurs capitaux et leur méthodes de gouvernance, a déclaré le président adjoint de la SSC.

Marché boursier vietnamien: le jeu des "nains" ảnh 3En 2019, la SSC a pour objectif de maintenir la stabilité et la durabilité ainsi que resserrer la réglementation du marché boursier. Photo: Vietnamplus

En plus, la capacité de gouvernance des entreprises vietnamiennes est encore faible par rapport à celle de leurs homologues de la région, a estimé Pham Hong Son.

Les entreprises cotées en bourse au Vietnam, y compris de grandes entreprises, se limitent au respect de la réglementation sans chercher activement à renouveler leurs méthodes de gouvernance afin d’améliorer leur efficacité et de garantir mieux les droits de leurs actionnaires, a-t-il ajouté.

Le jeu des investisseurs individuels

Les limites ci-dessus expliquent que le nombre d'investisseurs sur le marché boursier vietnamien est bien inférieur à celui d'autres pays de la région comme du reste du monde.

Selon un rapport de la SSC, fin 2018, le nombre d’investisseurs sur le marché boursier vietnamien ne représentait qu’environ 2,2% de la population totale, contre 48,8% aux États-Unis (en 2013), 29,1% à Singapour (2015), 26% en Malaisie (2011) et 14,6% en Chine (2015).

Les investisseurs individuels représentent près de 75% de la valeur totale des transactions sur la Bourse de Ho Chi Minh-Ville (HOSE) et 99% sur le marché dérivé.

Selon les données de la SCC, en 2018, des sanctions administraties ont été appliquées à 397 cas d'infractions impliquant 129 organisations et 268 individus.  Cela montre une faible conscience d'un certain nombre d’entreprises vietnamiennes sur leur responsabilité envers les investisseurs.

En 2019, la SSC a pour objectif de maintenir la stabilité et la durabilité ainsi que resserrer la réglementation du marché boursier.

Elle accélérera la restructuration du marché boursier et lancera de nouveaux produits conformément à la feuille de route déjà approuvée. Elle s’est engagée à déployer de grands efforts pour assurer les objectifs liés à l’intégration internationale, à la mise en œuvre des engagements internationaux et à chercher des mesures pour améliorer la position du marché boursier vietnamien dans les classements internationaux.

Pour améliorer la qualité des produits boursiers, la SSC intensifiera la supervision des activités de mobilisation et d’utilisation de fonds mobilisés sur le marché boursier, a déclaré Pham Hong Son, avant de prévenir l’ajustement par la SSC de normes en matière de gouvernance d’entreprises, de contrôle des rapports financiers et d’audit.../.

Voir plus