Hanoi (VNA) - La Commission européenne (CE) a annoncé le 17 janvier dans un communiqué son projet d’instituer des mesures de sauvegarde "définitives" sur les importations d’acier dans l’Union européenne (UE) afin de protéger l’industrie sidérurgique européenne.
 
Le marché de l'UE représente 22,7% des exportations d'acier et de produits en acier du Vietnam. Photo: VNA

Ces mesures qui remplaceront les mesures de sauvegarde provisoires en vigueur depuis le 19 juillet 2018 "visent à protéger les producteurs européens d’acier à la suite de la réorientation des échanges d’acier vers le marché de l’UE par d’autres producteurs mondiaux", justifie la Commission.

En effet, trois produits vietnamiens sont soumis aux mesures provisoires instituées par Bruxelles, à savoir tôles laminées à froid, en fer ou en aciers non alliés ou en autres aciers alliés ; tôles à revêtement métallique ; et tôles et feuillards laminés à froid, en aciers inoxydables, selon la Direction des recours commerciaux du ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce.

Comme le prévoient les nouvelles mesures définitives, les produits soumis aux mesures provisoires de sauvegarde peuvent être importés en UE sans payer de droits additionnels et ce dans la limite des volumes ouverts par les contingents tarifaires. 
En cas d’épuisement d’un contingent, les opérateurs devront acquitter un droit additionnel de 25%.

Les ventes de produits en acier originaires du Vietnam sur le marché de l’UE ont atteint plus de 1,7 milliard de dollars en 2018, soit 22,7% des exportations sidérurgiques du pays. 

Pour préserver les courants d’échanges traditionnels et assurer un équilibre entre les intérêts des producteurs et des utilisateurs européens d’acier, l’UE a institué des contingents tarifaires pour 26 catégories de produits en acier quelle que soit leur origine géographique. Un droit de douane de 25% sera appliqué au-delà des flux commerciaux habituels sur la base des catégories de produits.  

Les mesures définitives sont similaires aux mesures provisoires en vigueur mais à quelques exceptions près. Le Règlement d’exécution 2018/1013 de la CE du 17 juillet 2018 instituant des mesures de sauvegarde provisoires concernant les importations de certains produits sidérurgiques prévoit des exclusions de pays en particulier des nations en développement. – VNA