Photo d'illustration : http://baoquocte.vn

Hanoi (VNA) - Selon l’Association des producteurs et des exportateurs des produits aquatiques du Vietnam (VASEP), l’Union européenne (UE) est devenue en 2017 le premier marché importateur de crevettes vietnamiennes.

En effet, les exportations de crevettes vietnamiennes vers l’UE ont atteint 862,8 millions de dollars, soit une hausse de 43,7% en glissement annuel. Parmi les pays européens, les Pays-Bas sont ​en tête avec une croissance de 71,6% (224,2 millions de dollars). Suivent le Royaume-Uni (+55,5%) et la Belgique (+52,1%). Les Pays-Bas, le Royaume-Uni et l’Allemagne sont les trois importateurs principaux de crevettes du Vietnam au sein de l’UE.

L’accroissement des demandes des marchés importateurs clés tels que l’UE, la Chine, le Japon, la République de Corée, entre autres, a été engendré par les grandes fêtes de la fin d’année 2017. ​Par ailleurs, l’UE a refusé ​les crevettes en provenance d’Inde, premier concurrent du Vietnam, pour cause de traces d’antibiotiques, ​créant une conjoncture favorable pour les exportateurs vietnamiens.

​A noter également les efforts des entreprises vietnamiennes ​pour améliorer la qualité des produits afin de​ bénéficier d'un tarif préférentiel ​de l’UE​ en matière de droits à l'importation.

Ainsi, les crevettes ​demeurent une marchandise d’exportation ​majeure du secteur aquacole du Vietnam. Rien qu’en décembre de l’année dernière, les exportations se sont chiffrées  à 339,8 millions de dollars, soit une augmentation de 27,8% sur un an, permettant de faire croître la valeur totale d’exportation de 2017 à 3,85 milliards de dollars (+22,3%). -NDEL/VNA