Livre : Agent orange - un demi-siècle d’un drame écocide

A l'approche du cinquantenaire de l'épandage d'herbicides effectué par l'armée américaine au Vietnam (1961-2011), les Editions française Demi Lune a publié le livre "Agent Orange - Apocalypse Viêt Nam" d’André Bouny.
A l'approche du cinquantenaire de l'épandage d'herbicides effectué par l'armée américaine au Vietnam (1961-2011), les Editions française Demi Lune a publié le livre "Agent Orange - Apocalypse Viêt Nam" d’André Bouny.


Composé de 416 pages avec plus de 100 illustrations : cartes, images d’archives et photographies, ce livre aborde d'un drame peu connu, mais digne d'être intéressé parce qu'il constitue un alerte sur les drames écologiques provoquées par l'homme.


On y apprend de quelle façon, aujourd’hui encore, un demi-siècle après le début des épandages, la dioxine pénètre dans l’organisme, quelles maladies elle engendre, et les terribles effets tératogènes qu’elle inflige aux enfants. La description scientifique des agents chimiques utilisés est aussi précise que la technologie méthodique mise en œuvre. Celle de l’effroyable catastrophe écologique fait prendre conscience que la destruction du règne végétal précède et précipite une dévastation plus terrible encore.


Les nombreuses photographies exceptionnelles, signées de très grands noms, illustrent l’ampleur de la tragédie actuelle. Cartes géographiques, documents d’archives inédits et témoignages états-uniens viennent démontrer l’intentionnalité de ce véritable écocide. L’auteur propose en outre un nouveau calcul renversant du volume des agents chimiques déversés au Vietnam. Dans cet ouvrage exhaustif, il aborde enfin les aspects juridiques avec les procédures intentées au nom des victimes vietnamiennes dans un total silence médiatique.


À l’image du Tribunal international d’opinion qui s’est tenu en 2009 à Paris, ce livre a pour but d’informer le public, premier pas d’une prise de conscience sur la route de la réparation des torts et des souffrances, car il existe aussi un espoir…


Howard Zinn, un historien et intellectuel américain, a écrit à la préface du livre : "... Il n’y a peut-être aucun langage réaliste suffisamment puissant pour traduire les horreurs de la guerre du Viêt Nam (le bombardement des villages, la destruction de l’habitat rural, le massacre de millions de gens, la dévastation d’un paysage magnifique, les effets cruels de l’agent orange sur les adultes et les enfants). Toutefois, nous l’avons vu à travers l’Histoire, la littérature s’est révélée indispensable pour donner à comprendre et percevoir, d’une manière profonde et émotionnelle, une réalité qui semble impossible à décrire dans le langage ordinaire. C’est pour cette raison que nous accueillons ici le livre d’André Bouny. Il constitue une contribution unique au grand ensemble de la littérature engendrée par la guerre du Viêt Nam."


Quant à lui, Francis Gendreau, démographe et ancien président de l’association d’amitié franco-vietnamienne a trois raisons pour souhaiter un plein succès à cet ouvrage. D'après lui, le premier mérite de l’ouvrage d’André Bouny était de "rompre le silence" qui entoure un prolongement tragique de guerre au Vietnam : le drame de l’agent orange. Rares sont en effet les livres sur cette question, notamment en français, et celui-ci vient enrichir les connaissances et réflexions du public sur ce drame. Le second mérite est évident à la lecture de cet ouvrage : l'auteur traite de façon très complète l’ensemble des dimensions d’un drame très complexe où s’imbriquent sans cesse les aspects les plus divers : historique, scientifique, sanitaire, environnemental, politique, juridique, diplomatique, etc. (...) Enfin, le livre se lit avec un intérêt constant grâce à un style alerte, soutenu par l’engagement assumé de l’auteur auprès des victimes et du peuple vietnamien et par une iconographie qui ne peut laisser indifférent.


Un livre inédit d’un auteur spécial


Ce qui est émouvant, c'est que l'auteur de ce livre est un handicapé. André Bouny a atteint le spina-bifida dès sa naissance, une des principales malformations causées par l'agent orange. Mais avec ses béquilles, André Bouny trainent dans les salles des conférences internationales, en France, en Belgique, aux Etats Unis, à la Commission des Droits de l’Homme à l’ONU... et jusqu’aux Rencontres Internationales pour le Désarmement Nucléaire, Biologique et Chimique (RID-NBC). Ses interventions présentées lors de ces séminaires ont permis au public en France et dans d’autres pays comprennent mieux l’agent orange/dioxine et ses séquelles qui sévissent et provoquent les souffrances de ce peuple jusqu’à 40 ans après la guerre.


Père adoptif de deux enfants vietnamiens, il est aussi fondateur de DEFI Viêt Nam (Donner Ensemble Former Informer pour le Vietnam). Durant ces 17 dernières années, cette organisation a collecté et envoyé au Vietnam quelque 300 tonnes de médicaments et équipements sanitaires, destinés aux hôpitaux, centres sanitaires et écoles primaires.


A part l’aide pour la formation des médecins vietnamiens en France, D.E.F.I. a parrainé environ 200 enfants pauvres et handicapés au Vietnam. André Bouny constitue en outre et conduit le Comité International de Soutien aux victimes vietnamiennes de l’Agent Orange (CIS) qui comprend de très nombreuses personnalités dans des domaines d’expertises variés. Infatigablement, il explique les conséquences de ce poison dans tous les médias qui souhaitent en parler (radios, télés, journaux et sites Internet). Le nombre des articles journalistiques écrits par André Bouny a dépassé le chiffre de 3.000. Son livre "Agent Orange - Apocalypse Viet Nam" se fonde sur 40 ans d’expérience et d’intérêt porté au peuple et à la culture du Viêt Nam, comme à son histoire.


Ce livre est pour l'instant publié en France avant de venir au public francophone en Belgique et en Suisse. Son auteur espère que le livre sera traduit en vietnamien pour que le peuple vietnamien et en particulier les victimes de l'agent orange/dioxine puisse percevoir comment la communauté internationale partage avec eux leurs souffrances. Il s'attend également à ce que son livre sera traduit en anglais, en espagnol ou en d'autres langues pour avoir plus de personnes dans le monde connaît "Agent Orange - Apocalypse Viet Nam". - AVI

Voir plus