Rome, 10 novembre (VNA) – Les opportunités d'investissement au Vietnam, en particulier une fois que l'accord de libre-échange UE-Vietnam (EVFTA) est entré en vigueur, ont été présentées aux entrepreneurs italiens lors d'un atelier organisé à Rome le 9 novembre.
 
Michele D’Arcole, président de la Chambre de commerce de l’Italie au Vietnam (ICHAM), prend la parole lors d'un atelier organisé à Rome le 9 novembre. Photo : VNA


Michele D’Arcole, président de la Chambre de commerce de l’Italie au Vietnam (ICHAM), et Pham Hoang Hai, directeur exécutif de l’ICHAM, ont informé les investisseurs locaux de l’économie vietnamienne, notamment de la croissance économique positive et de l’attrait des investissements étrangers.

Les participants ont été informés de manière concrète sur les domaines prioritaires que le Vietnam accorde à l'Italie, ainsi que des perspectives de coopération et d'investissement, une fois que l'EVFTA aura été ratifié et sera entré en vigueur. Ils ont également reçu des détails sur les politiques et procédures  dans  des investissements du Vietnam.

Le président de l’ICHAM, Michele D’Arcole, a déclaré au correspondant de l’Agence vietnamienne d’Information que le Vietnam connaissait une croissance à la fois en produits industriels et en investissements étrangers ces dernières années.

Il a noté que, par rapport aux autres pays au sein de l’ASEAN, le Vietnam jouissait de nombreux avantages pour attirer les investissements directs étrangers. La stabilité politique étant sa plus grande force. Alors que près de 60% de sa population est en âge de travailler, le faible coût de la main-d'œuvre est également un avantage concurrentiel du pays. Le Vietnam intensifie ses formations pour améliorer la qualité de ses ressources humaines afin de répondre à la demande des investisseurs étrangers. I Le pays encourage également des mesures visant à renforcer sa compétitivité dans différents secteurs tels que la haute technologie et les énergies renouvelables.

Michele D’Arcole a déclaré que l’Italie était très intéressée par l’EVFTA, qui entrera en vigueur dans un proche avenir. À ce moment-là, les entreprises italiennes auront plusieurs occasions de coopérer avec le Vietnam dans les domaines où elles sont fortes.

La réduction des impôts de douane à 0% dans le cadre de cet accord facilitera les échanges bilatéraux. L’Italie peut exporter de nombreux produits au Vietnam, tels que des machines, des produits en bois, des tissus et des vêtements, et aider ses partenaires vietnamiens à fabriquer de nombreux articles tels que des chaussures, des produits en cuir, des produits en tissu et des produits médicaux et chimiques. Les entreprises italiennes peuvent également utiliser leurs atouts scientifiques et technologiques pour aider le Vietnam à développer certains secteurs, notamment l'agriculture, a-t-il ajouté.

En ce qui concerne les mesures visant à renforcer les liens économiques, Nguyen Duc Thanh, conseiller commercial de l'ambassade du Vietnam en Italie, a déclaré que les deux pays avaient mis en place le partenariat stratégique en 2013. Ils ont également mis en place un comité mixte sur l’économie pour renforcer la coopération et les investissements bilatéraux. Malgré une croissance continue au cours de la dernière année, leur chiffre d’affaires n’est pas à la hauteur des potentiels des entreprises des deux pays.

Il a suggéré que les deux parties renforcent les visites mutuelles de haut niveau afin de réchauffer le partenariat stratégique ainsi que les relations entre les autorités et les secteurs à tous les niveaux. Ils devraient également renforcer les liens économiques entre leurs localités, par exemple l’accord de coopération entre la région de Vénétie et la province de Ba Ria - Vung Tau ou celui conclu entre certaines zones d’extraction de pierres de construction en Italie et la province de Yen Bai. En outre, il est nécessaire de resserrer les liens entre les industries et les entreprises des pays.

L'Italie est actuellement le 4e partenaire économique européen du Vietnam. Le commerce bilatéral a atteint 5 milliards de dollars en 2017. Avec un capital total de 389 millions de dollars, l'Italie se classait au 31ème rang parmi 126 pays et territoires investissant au Vietnam.-VNA